Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

 

Ce dimanche 28 janvier 2018, une dizaine de militant.e.s d’Attac ont refait la publicité de l’agence BNP Paribas de Vichy. Plus de 50 actions du même type ont été menées partout en France et visaient à soutenir Nicole Briend poursuivie par la BNP Paribas, dont le procès se déroulera à Carpentras le 6 février 2018.

En organisant cette opération de communication citoyenne les militant.e.s ont mis en parallèle les condamnations de la plus grande banque européenne, la plus implantée dans les paradis fiscaux, face à la poursuite en justice de Nicole Briend, militante de l’association. Cette dernière est convoquée au tribunal de Carpentras le 6 février 2018 pour vol en réunion. Elle a participé, avec une dizaine de militant.e.s d’Attac, à une action symbolique de « fauchage de chaises » dans l’agence BNP Paribas de Carpentras le 17 mars 2016.

 

 

Sur des totems posés devant l’agence, des détournements de publicité de la BNP Paribas rappelant ses nombreuses condamnations ces dernières années ont été affichés. On pouvait lire sur ces affiches : « mai 2017 - BNP Paribas est condamnée à une amende de 350 millions de $ pour des malversations commises par ses traders sur le marché des changes" et "juin 2017 - BNP Paribas est condamnée à 38 millions d’€ de redressement fiscal à Londres. La banque avait organisé un système d’évasion fiscale entre le City et des paradis fiscaux ».

Ces citoyen.ne.s interrogent les pouvoirs publics : qui vole qui ? Les militants qui dénoncent l’évasion fiscale ou les banques et les multinationales qui organisent la fraude et l’évasion fiscale ?

 

 

Raphael Pradeau, porte-parole d’Attac France, invite à se rendre à Carpentras les 5 et 6 février 2018 : « pour un grand rassemblement de soutien. Nous invitons tou·te·s les citoyen·ne·s scandalisé·e·s par l’évasion fiscale à nous rejoindre : alors que les scandales fiscaux se multiplient, il est intolérable que ce soient ceux qui dénoncent l’évasion fiscale qui se retrouvent devant les tribunaux, alors que les banques et les multinationales jouissent d’une impunité quasi totale. »

Une délégation de militants d’attac bassin de Vichy se rendra à Carpentras.

 

Pour aller plus loin :

 

200 personnalités ont signé une tribune de soutien à Nicole Briend et affirment que son action est légitime

Plus de 13 000 personnes ont signé une pétition demandant la relaxe de Nicole Briend

Retrouvez le programme de la mobilisation à Carpentras les 5 et 6 février 2018

Article rédigé par les militants d'ATTAC Vichy. Vous pouvez retrouver toutes les infos sur leur site : https://local.attac.org/vichy/

Le samedi, la même opération avait été réalisée à Clermont-Ferrand avec le collectif GRIEF63 :

À Clermont-Ferrand,ce samedi 27 janvier à 13h15, un groupe de citoyens, de membres d'ATTAC63 et d'ANV COP21, ont mené une action citoyenne, visuelle et non violente,pour dénoncer l'évasion fiscale  et particulièrement les pratiques de la BNP en la matière. Ils ont relooké les vitrines de la BNP située sur la Place de Jaude à Clermont-Ferrand.

 

 

Ils entendent ainsi , comme partout en France ce week-end, attirer l'attention du public et des médias sur la BNP , championne de l'évasion fiscale et aussi réclamer la relaxe de leur camarade Nicole Briend, militante d'ATTAC et faucheuse de chaises qui doit passer en procès à Carpentras le 6 fevrier suite à une plainte de la BNP Paribas.

 

 

Leur objectif est aussi d'affirmer la légitimité des actions de désobéissance civile dans un contexte où les scandales d'évasion fiscale se succèdent sans que les gouvernants prennent des mesures pour y mettre fin.

le GRIEF63

Tag(s) : #Vichy, #Actualité sociale

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :