Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Il est intimement convaincu que le développement de la déserte ferroviaire enclencherait une dynamique vertueuse pour le développement de l'économie locale. C'est même son leitmotiv et c'est ce qu'il clame partout où il prend la parole en tant que responsable de l'association de défense des usagers du train « De l'ombre à la lumière ».

Comme aucun des décideurs ne semble s'intéresser aux états d'âme des montluçonnais, Christophe a voulu se faire leur porte-parole. Surtout, il espère que « Les montluçonnais vont se bouger » et se prend à rêver d'un grand rassemblement devant la gare pour contraindre les élus et les politiques à agir dans le sens de l'intérêt général.

Bien sûr, entreprendre une telle action n'est pas sans danger, et même si plusieurs militants du CODERAIL (l'autre association de défense du rail) se sont rendu auprès de lui pour lui apporter leur soutien, ils n'approuvent pas pour autant le fait que Christophe Guerreiro mette sa santé en danger. Pour eux, d'autres formes d'actions sont possibles sans qu'il soit nécessaire d'en arriver à de telles extrémités. Mais le gréviste de la faim n'en démord pas « pour que les décideurs acceptent de s'emparer de cette question vitale, il faut impressionner les esprits, y compris par des actions spectaculaires comme celle-ci ». Mais ce n'est pas pour cela que le CODERAIL le laissera tomber. Au contraire, l'association devrait s'exprimer prochainement et faire connaître sa position par voie de presse.

 

Les membres du CODERAIL viennent prendre régulièrement des nouvelles de la santé de Christophe
 

En attendant, le militant de l'association « De l'ombre à la lumière » espère surtout ne pas rester seul dans ce combat et se demande si les montluçonnais vont venir le soutenir.

Ci-dessous, l'interview de Christophe Guerreiro réalisé par regardactu :

Tag(s) : #Montluçon, #Actualité sociale

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :