Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Les usagers se rebiffent


L’État et la SNCF ont-ils retenus les leçons de la privatisation des chemins de fer britanniques ?
Ce n’est pas certain car ils mettent en oeuvre progressivement les directives européennes au prix d’une dégradation et d’une désorganisation du service public dont les pannes informatiques de la signalisation et l’accident de Brétigny ne sont que des manifestations majeures ou dramatiques. C’est tout le réseau ferroviaire qui est affecté, et les usagers de la ligne Paris Montluçon peuvent en témoigner.

Le service de la ligne, depuis des années, se dégrade de plus en plus. Les retards sont plus que
fréquents ; les trains supprimés par manque de personnel ou défaut du matériel sont monnaie
courante. Une motrice en mauvais état le matin à Montluçon provoque un retard de 27minutes ; le soir pour le chemin du retour de Bourges elle est en panne. Pas de motrice de remplacement.

Les employés de la gare mobilisent des taxis pour emmener la cinquantaine de voyageurs dans les différentes gares jusqu’au terminus. En gare d’Austerlitz à l’heure du départ il arrive fréquemment que la locomotive ne soit pas en tête du train. Le train n’est plus un moyen fiable pour se rendre à son travail, à un rendez-vous, à ses études, à une correspondance ferroviaire ou aérienne.

CODÉRAIL, association créée en 1988 à Montluçon pour la défense et le développement du rail a organisé le 29 novembre à Saint Florent une réunion avec ses adhérents du canton de Charost. La municipalité de Saint Florent était présente. Objectif : mobiliser les usagers de la ligne de Vierzon à Montluçon et toutes personnes soucieuses de lutter contre le déclin économique. Car il y a urgence. L’État refile aux régions la gestion de la ligne, mesure commune à bien d’autres lignes.

Chaque région ayant ses propres préoccupations économiques, l’interconnexion coordonnée au
réseau n’est pas assurée à plus ou moins long terme. Déjà des différences se font jour. Il n’y a plus dans les gares de la région Centre de fiches horaires pour la ligne Mais il y en a à Montluçon qui se trouve en région Auvergne. Le contrat commercial de la carte « seniors + » n’est plus respecté au guichet. On ne peut plus obtenir la réduction à 50 %, le personnel n’a pas le choix, l’offre est à 25 %. La région compte ses sous.

Notes positives : l’électrification de la ligne serait toujours à l’étude et du matériel nouveau serait
promis à la Région ainsi qu’un atelier de maintenance.

Un « Collectif Val du Cher » pour le Maintien et la Modernisation de la ligne Paris- Montluçon doit voir le jour. Il s’adresse à tous ceux qui veulent maintenir et développer les atouts du Cher y
compris ferroviaires.

le 6 décembre 2017

coderail.valducher@orange.fr
 

 

La ligne Paris Monluçon

Les usagers s’organisent

Ce mardi 19 décembre la locomotive du train de marchandises était en panne à Saint Florent
et obstruait la voie pour le passage du train de 19h47 vers Montluçon. Le mécanicien a réussi
à dépanner son engin. Les voyageurs sont donc repartis avec 25 minutes de retard.
C’est de ces multiples retards et suppressions de trains que des usagers en colère ont discuté
Mardi soir 19 décembre à Saint Florent.

Des témoignages effarants comme celui de cette voyageuse de Saint Amand pour Paris,
détournée de Bourges vers Nevers pour gagner Paris après 5 heures de voyage.
Cet autre ex-usager qui a dû abandonner le train pour se rendre à son travail.
La SNCF fait de la communication à tout-va mais supprime les fiches horaires utiles pour
préparer les voyages.

L’association composée d’ usagers et de cheminots a pris corps.

Elle s’appelle « CODÉRAIL Val du Cher » et concerne tous les usagers et cheminots de la
ligne. Un bureau a été constitué.

L’animateur est André Barbillat 05 rue Victor Hugo 18400 Lunery.

Ses premières missions :

Faire le point des revendications des usagers, organiser des réunions d’information et de
mobilisation à Saint Amand, Saint-Florent, Bourges, Vierzon, Châteauneuf et sur toutes les
gares de la lignes.

Notre objectif : Rencontrer au plus vite la Région désormais gestionnaire de la ligne à partir
du 1er janvier 2018, avec pour objectif la modernisation de la ligne, que le transport
ferroviaire redevienne un moyen de transport écologique fiable, et surtout respectueux des
territoires, et de l’horaire des départs et arrivées des trains.

Pour les contacts avec l’association :
coderail.valducher@orange.fr
http://coderail.free.fr/

Tag(s) : #Montluçon, #Actualité sociale

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :