Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

À Clermont-Ferrand, aussi, le mouvement social s'organise pour obtenir le retrait de la loi Vidal et contre toute forme de sélection d'entrée dans les universités.

Le jeudi 1er février, une manifestation s'ébranlera à partir de la Place Delille pour se diriger vers la Fac des lettre (Gergovia), et dès 11h 30 une AG se tiendra en Amphi pour décider des suites à donner au mouvement.

Ci-dessous le communiqué Interorga adressé aux médias :

 

 

Mardi 23 janvier à 13H30, nous nous sommes rassemblé·e·s devant la faculté de droit dans laquelle se déroulait la Commission de la Formation et de la Vie Universitaire (CFVU). La voix étudiante opposée à l'instauration d'une sélection sociale à l'entrée de l'université n'a pu être portée que par une seule élue UNEF. Des capacités d'accueil et attendus locaux ont donc été adoptés par la majorité des élu·e·s de la commission ce mardi tandis que ces votes avaient été empêché le mardi 9 par un envahissement de la commission.

Alors que le texte de loi “Orientation et réussite des étudiants” n’est pas ratifié car encore en débat au Sénat, les universités et l'UCA, mettent déjà en place les modalités de la réforme puisque la CFVU a rendu un avis positif pour les capacités d'accueil et les attendus locaux. Pour rappel, le “Plan Etudiants” met fin au principe du bac comme premier grade universitaire permettant l’accès à l’Université sans autres conditions. C’est donc un choix politique fait par le gouvernement entraînant un changement radical de l’accès à l’Enseignement Supérieur et la Recherche.

Cette réforme, sous couvert «d'accompagnement personnalisé», entérine l'individualisation des parcours de formation et va mettre à la fois les étudiant·e·s et les universités en concurrence. Processus long pour la mise en place duquel les récents gouvernements se sont donnés du mal.

À Clermont-Ferrand, le 1er février doit être un tournant dans la mobilisation grâce à la mise
en dynamique de l’ensemble des défenseur·euses du service public de l’ESR.

 

Jeudi 1er février

Manifestation à 10h (départ de Delille)

Ag à la fac de lettres à 11H30 en Amphi 3

 

Nous- revendiquons donc :

• le vote de capacités d'accueil à hauteur de 1,5 millions, soit le nombre de bachelier.ière.s
de l'année scolaire 2017/2018, dans toutes les filières ;

• le refus de la mise en place d'attendus locaux ;

• un réinvestissement massif de l’Etat dans l’Enseignement supérieur et la Recherche, à
hauteur des besoins ;

• la fin de toute tentative de mise en concurrence que ce soit entre - lycéen.ne.s, étudiant.e.s
ou Universités.

Nous ne voulons pas de la loi Vidal : l’Université se doit d’être émancipatrice et de rester
ouverte à tou-te-s !

Tag(s) : #Actualité sociale, #Clermont-Ferrand

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :