Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

 

Cela fait maintenant 4 jours que Christophe Guerreiro, a débuté une grève de la faim devant la gare de Montluçon. La détermination du Président de l'association « De l'ombre à la lumière » ne faiblit donc pas, et on peut craindre que sa santé se détériore rapidement si les choses restent en l'état.

Le 16 janvier, ce dernier confiait à regardactu qu'il espérait que les habitants du bassin montluçonnais se mobilisent en faveur de l'amélioration de la déserte ferroviaire de la seconde ville de l'Auvergne (lire ICI).

Justement, un rassemblement est prévu ce vendredi 19 janvier à 19h 15 devant la gare. C'est ce qu'a annoncé la radio RMB sur sa page Facebook, largement partagée depuis.

De son côté, le CODERAIL nous a fait parvenir le communiqué suivant :

 

 

 

Le CODÉRAIL a rendu visite à Christophe GUERREIRO, président de l'association «De l'Ombre à la Lumière», qui a entamé une grève de la faim à l'entrée de la gare de Montluçon.

Persuadé du fait que l'économie du bassin de Montluçon passe aussi par la qualité des dessertes ferroviaires, son initiative a pour but de mobiliser l'ensemble de la population.

Le CODÉRAIL partage cette vision de fond mais regrette que, pour se faire entendre, il faille en
arriver à des moyens aussi extrêmes.

Depuis 30 ans que le CODÉRAIL existe, il dénonce la faible politique d'aménagement du territoire des gouvernements successifs au sein de laquelle les transports occupent une dimension primordiale. Ceux-ci ont été placés sous la responsabilité de toutes les sensibilités politiques et le bilan est accablant !

Tous ceux, qui de près ou de loin, ces dernières années ont mis en œuvre, soutenu, cautionné cette insuffisante politique d'aménagement du territoire doivent s'interroger !

Pire encore, les premiers éléments avancés ou consultables des rapports et projets envisagés dans le cadre des nouvelles « Assises Nationales de la Mobilité » ne nous paraissent pas de nature à améliorer la situation.

Des solutions urgentes doivent succéder aux sempiternelles promesses restées sans lendemain.

Montluçon, le 18 janvier 2018

Le CODÉRAIL

Tag(s) : #Montluçon

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :