Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

 

C'est la montagne qui avait annoncé la mise en examen du Maire et d'un ancien conseiller municipal du Front de gauche, et c'est la Semaine de l'Allier qui annonce aujourd'hui qu'une enquête pour détournement de fonds à l'office du tourisme est ouverte contre jean-Michel Aussourd, conseiller municipal de la majorité récemment démissionnaire, et anciennement délégué à l'environnement, au développement durable, à a circulation, aux transports et à la sécurité.

La semaine de l'Allier est un journal de droite, et encore le mot est faible. Certains diraient même réactionnaire à l'image de son directeur de publication Jean de Charon, un aristocrate qui s'est tristement illustré avec un édito passablement nauséabond intitulé « Nuit debout, jour couché » (lire ICI). Ce soutien inconditionnel de François Fillon ( tout comme l'ancien Maire de Montluçon, comme c'est étrange) s'est reconverti depuis en soutien inconditionnel d'Emmanuel Macron. On invente rien, il suffit de visiter sa page Facebook (lire LA).

Ci-dessous, deux captures d'écran de la page Facebook de jean de Charon :

Jean de Charon, un soutien inconditionnel à François Fillon, tout comme le Maire de Montluçon

Et à défaut de Fillon, son admiration va sans hésitation à Emmanuel Macron

Aujourd'hui ce journal révèle sous la plume d'Aymard de Chaunac (cela ne s'invente pas non plus) et avant tous les autres médias, l'affaire concernant Jean-Michel Aussourd, disculpant Daniel Dugléry au détour d'une affirmation, qui prétend sans aucune preuve à l'appui, que celui qui était Maire de Montluçon au moment des faits avait alerté la procureure de la République dès qu'il avait eu connaissance du détournement en question (lire LA). Une révélation qui sert fort opportunément les intérêts de l'ancien maire de Montluçon, alors que ce dernier est déjà mis en examen dans une autre affaire de transaction immobilière sur la commune de Villebret.

Mais Daniel Dugléry avait-il besoin de cet article pour l'innocenter, puisque jean-Michel Aussourd affirme assumer la responsabilité du détournement d'argent public dont il devra répondre devant la justice ? Difficile de le dire. C'est la justice qui devra vérifier tous les témoignages qu'elle ne manquera pas de recueillir en vue de la manifestation de la vérité.

Il n'empêche que c'est la deuxième affaire qui éclabousse la majorité municipale en l'espace de peu de temps, et comme le dit le proverbe, « Jamais deux sans trois ».

 

Tag(s) : #Montluçon

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :