Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Le journal La Montagne nous apprend que le Maire de Montluçon a convié à un déjeuner en mairie 6  femmes à l’occasion de la journée des droits des femmes. Parmi elles, Carole Thibaut, Directrice du CDN des ilets, la Commandante de la compagnie de gendarmerie, la Directrice de l’IUT.

On sait que dans la démarche créatrice de Carole Thibaut, la place des femmes dans la société et la question de leurs droits sont très présentes. Quant aux 2 autres personnes citées, leur rôle dans la société est important, particulièrement en ce qui concerne les services publics. Donc, que les mérites de ces personnes soient mis en exergue n’est pas contestable.

Mais on se doit d’observer que d’autres femmes auraient pu être mises à l’honneur, dont l’activité est rarement (c’est un euphémisme) honorée : les ouvrières des usines, les employées des collectivités territoriales, de la grande distribution, des services à la personne, des hôpitaux, les femmes privées d’emploi…bref, celles qui composent la très grande majorité du corps social. Peut-être des femmes syndicalistes auraient pu être citées, tant il est vrai que dans le bassin montluçonnais les syndicats sont dirigés de plus en plus par des femmes.

 

Le 23 mai 2017 à l'UD CGT : plusieurs femmes créent un syndicat d'aide à la personne et revendiquent de nouveaux droits pour les travailleuses de ce secteur. Elles aussi auraient pu être à l'honneur !

Les femmes sont mieux respectées dans la société, surtout en ce qui concerne la vie de couple, même si des évolutions restent encore à conquérir. Mais là où le chemin de la justice et de l’égalité est encore très long, c’est au travail. On sait que les femmes sont moins bien payées que les hommes, et pour l’instant pas grand-chose n’est fait pour contraindre les employeurs à pratiquer l’égalité salariale. Le temps partiel non-choisi échoit essentiellement aux femmes, car encore trop souvent leur activité salariée est considérée comme un appoint pour le foyer. Quant aux retraitées, combien vivent des situations de misère !

Alors, si le Maire de Montluçon lit ces lignes, peut-être que l’an prochain il organisera une initiative rassemblant un échantillon représentatif de la population féminine...et pourquoi pas un débat public sur la place des femmes dans la société ?

Michel Beaune

Tag(s) : #Montluçon

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :