Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

                   

 L’AG de l’AMC s’est récemment tenue à Commentry avec environ 70 participants. Comme pour toute association, cette assemblée générale a comporté plusieurs moments : le rapport d’activité, le rapport financier, l’élection du Bureau. Mais cette réunion, comme chaque année, était beaucoup consacrée à l’information des adhérents quant à l’évolution des dossiers reconnaissance de maladies professionnelles et malheureusement au bilan du nombre de victimes, dont le nombre s’accroît année après année.

On sait que les salariés de l’industrie chimique, en l’occurrence ceux ayant travaillé à Adisseo mais évidemment les milliers d’autres en France exposés à certains produits, développent des pathologies souvent graves. La création de l’AMC il y a une douzaine d’années avait été consécutive à l’apparition de cancers du rein chez des salariés exposés à la molécule C5. Un point du nombre de victimes a été fait : 43 cancers dont 14 ayant entraîné un décès. De nouveaux cas apparaissent chaque année.

Mais au fil des ans et du travail opiniâtre des bénévoles de l’AMC, d’autres pathologies ont été repérées. Ainsi, 32 cancers de la prostate, dont 1 a été officiellement reconnu en maladie professionnelle et 1 autre en cours de reconnaissance, 20 leucémies et lymphomes, dont 1 leucémie et 1 lymphome reconnus en maladies professionnelles. Il faut rajouter 55 maladies dues à l’amiante dont 11 décès.

Une des préoccupations importantes de l’AMC est la connaissance du maximum  de cas. Or, au fil des ans,  des milliers de salariés ayant travaillé à l’AEC devenue RPNA puis Aventis NA et maintenant Adisseo, qu’il s’agisse de travailleurs ayant un contrat de travail de cette entreprise ou bien d’autres employés par des entreprises extérieures, sont répartis dans tout le territoire national. Ainsi, l’AMC est contactée de temps en temps par des victimes bien éloignées aujourd’hui de Commentry. Comment en contacter beaucoup plus ? Plusieurs suggestions dans l’assistance ont été notées par les responsables de l’association pour avancer vers cet objectif.

Le Docteur Gérard Barrat a amené des précisions quant aux investigations en cours. Par exemple, on sait que la molécule C5 est la cause de cancers du rein, mais il semble que l’apparition de cette pathologie peut être favorisée par un produit « promoteur », en l’occurrence l’hydroquinone employé dans le même atelier.

Maître Cédric De Romanet, avocat de l’AMC, a quant à lui amené un certain nombre d’éclairages quant aux aspects juridiques du combat des victimes et des obstacles qu’il faut franchir pour qu’elles obtiennent réparation. Il a été rappelé qu’en plus de la reconnaissance en maladie professionnelle, la démarche de faute inexcusable de l’employeur pouvait conduire à  une augmentation significative de la rente. On sait par ailleurs que les procédures judiciaires sont notoirement longues, parfois plus de 3 ans, notamment du fait du manque de personnels judiciaires, singulièrement de greffiers. C’est le cas au Tribunal des Affaires de Sécurité Sociale (TASS) (commentaire de regardactu : et Macron veut supprimer 120 000 fonctionnaires !). Il semble également que la Sécurité Sociale pourrait être plus efficiente dans ce domaine, en l’occurrence la CPAM de l’Allier. Sur ces deux points, Laurent Indrusiak, Secrétaire Général de l’UD CGT, présent à l’assemblée comme chaque année, a indiqué que les mandatés de son organisation à la CPAM et au TASS étaient disponibles pour intervenir afin de faire avancer les choses.

Le Trésorier a fait un bilan qui confirme la bonne tenue des comptes. L’activité de l’AMC est possible grâce aux cotisations de ses membres et aux dons des victimes indemnisées. Un local a été mis à disposition par la mairie de Commentry mais il s’avère maintenant bien trop petit du fait, notamment, de l’accumulation des dossiers. Par ailleurs, les responsables de l’AMC souhaitent l’attribution d’une pièce séparée pour les entretiens médicaux qui exigent une certaine confidentialité. La municipalité est sollicitée dans ce sens.

Le Bureau, animé par Christian Micaud, a été reconduit à l’unanimité.

 

Tag(s) : #Commentry, #Actualité sociale

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :