Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

 

Lors de chaque journée d’action, les agents SCNCF en grève se réunissent en assemblée générale pour décider collectivement et démocratiquement de la suite de leur mobilisation. Mardi 24 avril, ils avaient décidé de faire leur AG devant les locaux du MEDEF Allier à Désertines, montrant ainsi à l’organisation patronale qu’ils ne s’en laissaient pas compter, notamment face à des employeurs privés, habituellement pourfendeurs des fonctionnaires et des services publics.

Ils ont expliqué au Président du MEDEF Allier les raisons du mouvement actuel et les dangers de la réforme gouvernementale pour la SNCF, les usagers et l’économie locale. On entend tous les jours dans nombre de  grands médias nationaux le refrain d’un mouvement social qui s’effriterait…alors qu’il y a toujours aussi peu de trains en circulation ! Ce triste travail médiatique ressemble plus à un exercice de perroquet du gouvernement qu’à une réelle information.

Les cheminots montluçonnais en grève nous ont indiqué que loin de s’affaiblir, le mouvement est toujours aussi fort, la preuve en est que 30 personnes étaient en assemblée générale devant le MEDEF, soit plus que la dernière fois. Chez les cheminots montluçonnais, c’est la CGT qui est en pointe avec 50 syndiqués sur 110 agents. Par ailleurs, des gestes de solidarité de citoyens, parfois aux moyens très modestes,  continuent d’être faits, avec des sommes relativement importantes.

 

Tag(s) : #Montluçon, #Actualité sociale

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :