Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

 

Déclaration du Comité de soutien départemental Notre Dame des Landes 03

Sur ordre du gouvernement, depuis l’aube, une opération manu-militari est engagée à Notre Dame des Landes, l’objectif étant d’en expulser une partie de ses habitants-es.

Près de trois mois après l’abandon de ce projet légendaire d’aéroport, deux mois après le  succès de la grande manifestation pacifique du 10 février (30 à 40 000 personnes), c’est donc la manière forte qui prévaut au sein de l’état.

Les paysans « historiques » ainsi que les occupants-es de la ZAD (Zone à défendre) avait pourtant fait le choix du dialogue : pour preuve, l’association loi 1901 créée le 27 février dernier « Pour un avenir commun dans le bocage ». Une convention collective provisoire venait juste d’être envoyée en Préfecture…

Ce n’est peut-être pas exactement le choix du gouvernement qui ne résonne qu’en termes de projets individuels à caractère agricole mais une preuve de bonne volonté de la part des collectifs locaux pour un règlement pacifique de l’avenir de la ZAD. Elle doit rester un espace d’expérimentation sociale, environnementale et agricole….. comme cela a pu être le cas, il y a quelques années au Larzac !

Le collectif du département de l’Allier témoigne par ce rassemblement de son soutien aux paysans et zadistes présents sur le site de Notre Dame des landes.

Il dénonce cette médiatisation orchestrée et ce déploiement massif et disproportionné des
militaires qui ne fait que confirmer la dérive autoritaire et violente du gouvernement, compromettant les négociations d’ores et déjà engagées.

 

Le comité de soutien départemental à Notre Dame des Landes a organisé un rassemblement dans l'urgence devant la Préfecture de Moulins

 

Nous sommes la Terre !

Zone humide d’une richesse et d’une biodiversité exceptionnelles, le site du projet d’aéroport a
échappé au bétonnage grâce à une mobilisation tout aussi exceptionnelle.

Face à d’autres projets tout aussi contestables, issus d’un mode de développement à bout de souffle, une conscience citoyenne est engagée pour prendre soin de notre patrimoine commun et donner un avenir à tous. Écologie et social sont appelés à travailler main dans la main, Notre Dame des Landes constituant en ce sens un laboratoire d’idées à répandre dont le gouvernement serait bien inspiré de se saisir…

Le 9 avril 2018

Pour le collectif :

Philippe Levasseur

Gérard Matichard

Tag(s) : #Montluçon, #Actualité sociale

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :