Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

 

L'arrivée des immigrés espagnols a puissamment contribué au développement économique du bassin montluçonnais, mais pas seulement. Dans le domaine de la culture et des arts leur contribution s'est également pleinement exprimée et a marqué durablement l'histoire de la région.

 

Parmi les réfugiés qui se sont établis à Montluçon et ses alentours, les Républicains fuyant le régime fasciste après la chute de la République espagnole ont naturellement trouvé leur place aux côtés de toutes celles et ceux qui ont résisté à l'occupant et aux nazis. Par la suite, ceux-ci ont aussi activement participé aux luttes pour l'amélioration des conditions de travail dans les usines, et plus généralement aux luttes émancipatrices de la classe ouvrière.

C'est pour faire vivre la mémoire de ces femmes et de ces hommes qui ont lutté pour la République et la liberté en prenant tous les risques, que des associations ont vu le jour afin de préserver la mémoire pour les générations futures.

Le 21 avril dernier se tenait donc l'assemblée générale du « Collectif pour la mémoire des Républicains espagnols » au Centre Albert Poncet. Peu de temps après, Maria Jacquet, membre de ce collectif a rencontré Nadia Guillem, Présidente de l'association, pour lui donner la parole et faire connaître les activités du collectif :

 

Rencontre avec NADIA GUILLEN : Présidente de l'association « Collectif pour la mémoire des républicains espagnols »

Cette association à été crée en 2006 afin de faire vivre la mémoire des républicains espagnols qui ont combattus pour sauver la deuxième république espagnole porteuse d'avancées sociales et qui tournée le dos à une monarchie méprisante violente pour le peuple.

Nadia : « je me suis investie dans cette association pour faire vivre la mémoire de mon papa Francisco Onliver  Ontiver né à Lucar province d'Alméria Notre association compte 150 adhérents ».

L'activité de l'association :

• Nous allons 5 ou 6 fois par an dans les lycée, collèges médiathèques témoigner sur cette période méconnue de notre histoire. Faire vivre la mémoire de nos héroïques parents et guérilléros, qui se sont battus pour défendre des valeurs de justice sociale et de liberté.

• Nous participons aux université du temps libre ou nous diffusons des documentaires pour introduire le débat. Nous avons diffusé   documentaire sur les brigades internationales et la maternité d'Elne qui à sauvé de nombreux bébés espagnols juifs et tsiganes

• Nous participons aux diverses commémorations  et aux journées de la résistance.

• Nous tenons un stand durant la foire exposition.

Notre assemblée générale qui s'est tenue le 24 avril à décidé de son activité pour l'année.

• 27 mai journée de la résistance à Domérat.

• Courant juin projection d'un film sur les « bébés volés » pendant le franquisme ,en présence de la réalisatrice "Ana Lopez Luna"

• 25 août participation à la commémoration de la libération de Montluçon.

• 23 septembre repas festif à la Pérelle Domérat

• 21 septembre au 8 octobre expo sur les brigades internationales.

D'autres projets sont en gestation.

Nous nous sommes quittés avec Nadia avec la ferme intention de nous revoir afin de suivre et rendre compte des initiatives de  cette association si particulière et attachante.

Maria Jacquet

  À l'occasion de la fête de l'armistice qui mit fin à la Seconde Guerre mondiale 39-45 ce mardi 8 mai, une cérémonie a eu lieu au rond-point des Républicains Espagnols (vers l'étang de Sault).

Les Maires de Domérat, Marc Malbet et de Prémilhat, Bernard Pozzoli étaient présents et ont déposé chacun une gerbe de fleurs en mémoire résistants espagnols tombés au combat. Maria nous en parle :

 

 

Commémoration du 8 mai 1945 par le collectif pour la mémoire des républicains Espagnols qui ont lutté aux côtés des résistants Français pour libérer le territoire.
 

Regardez monsieur Macron ces hommes, ces femmes, filles et fils de républicains espagnols, qui ont au côté des résistants Français, ouvriers, paysans, artisans se sont battus pour la liberté et pour construction d'un modèle social unique au monde, pendant que la bourgeoisie se vautrait dans la collaboration et dénonçait les héros.

C'est pour cette raison que depuis 1946, la FRANCE est  devenue une république sociale ,avec des droits sociaux (vous savez les APL) que vous méprisez.

La France ce sont eux.  Ils portent des valeurs d'humanité de fraternité de justice sociale ils ont contribué à ce que notre pays soit envié par le monde entier pour son modèle social que vous et vos amis veulent mettre à mal.

Maria Jacquet

Tag(s) : #Domérat

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :