Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

 

La 52ème édition du Festival de musique en Bourbonnais se déroule du 15 juillet au 15 août autour de Hérisson. Jusqu’à maintenant, les concerts se déroulaient généralement dans la petite église de Chateloy qui surplombe l’Aumance, à quelques kilomètres de Hérisson. Les gens qui n’aimeraient pas la musique, sous-entendu la belle, peuvent quand même aller voir cette église et le panorama magnifique dont on jouit à l’occasion.

Les concerts proposés lors des différentes auditions du festival sont toujours donnés par de grands artistes, la plupart du temps avec de la musique dite « classique », mais pas exclusivement. Chaque année, le programme est habilement composé de manière à proposer une vraie variété (voir le programme sur le site internet).

Depuis quelques années, certains concerts sont « déplacés » vers d’autres lieux (les Forges de Tronçais, l’église de Nassigny, celle de Louroux-Hodement…). Il n’est pas toujours aisé de trouver des édifices permettant une bonne qualité d’écoute. Dimanche 22 juillet, le public était convié à un concert en la petite église de Maillet qui se prête assez bien à la musique classique. Celui-ci était donné par le quatuor vocal féminin « 4 Anima », avec une mise en scène, si l’on peut dire, extrêmement originale avec un réel esprit créatif. Habituellement, les musiciens se produisent face au public pour la totalité du concert. Ce jour-là, les artistes se sont produites parfois à partir d’endroits divers de l’église, éloignées les unes des autres, évoluant ensuite dans l’espace, tout en chantant des parties chacune différentes, le plus souvent avec des œuvres contemporaines qui demandaient une très grande maîtrise collective.

Le programme était bâti autour d’ « improvisations » à partir d’œuvres de Byrd, Brahms, Schubert, plus des compositeurs contemporains, dont Lucien Guérinel qui était présent au concert. Ce dernier a composé des pièces spécialement pour le quatuor. Quand on dit « improvisations », il faut comprendre « créations ». Les compositions de Lucien Guérinel données ce jour-là étaient sur des textes de Emily Dickinson, poétesse américaine du XIXème siècle dont un certain nombre d’auditeurs n’avaient jamais entendu parler mais qui a écrit des centaines de poèmes dans un style extrêmement original.

Le quatuor 4 Anima est composé de Isabelle Deproit, alto, Caroline Gesret, mezzo-soprano, Sophie Poulain, soprano, Anne-Emmanuelle Davy, soprano. Il s’agit bien sûr de chanteuses de très haut niveau qui se produisent avec de très grands ensembles et chefs d’orchestre dans différents types de concerts et d’opéras. Pour leur prestation dans le cadre de leur quatuor, il est évident que le travail de répétition a dû être considérable pendant de longues semaines. Cela a conduit à une prestation d’un niveau artistique exceptionnel. Après le concert, les effusions des quatre artistes entre elles ont montré tout le bonheur que la qualité de leur prestation magnifique leur avait apporté…bonheur que les spectateurs ont eu aussi l’occasion de partager.

La forme tout à fait particulière du concert n’a pas permis à regardactu de mettre en ligne une vidéo qui n’aurait pas pu reproduire fidèlement les aspects principaux de cette prestation.

Le Festival propose encore 4 concerts d’ici le 15 août. Il est souvent prudent de réserver.

www.festival-musique-bourbonnais.com

 

Tag(s) : #Maillet

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :