Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Chez certaines personnes « bien placées », il semblerait que la mode soit de se permettre des écarts avec la législation. En effet, le journal La Montagne ainsi que Europe 1 viennent de relater un évènement qui ne manque pas de rappeler une autre affaire qui a récemment défrayé la chronique au niveau national et créé une vraie crise politique. Qu’en est-il ?

La Montagne et Europe 1 indiquent que les policiers en patrouille près de la dune du Pilat (Gironde) ont été intrigués par la présence d’une voiture garée à l'emplacement d'un arrêt de cars, et sur laquelle était apposé un pare-soleil avec un visuel « Police ».

Après une  investigation rapide, ils ont découvert que le conducteur du véhicule n’était nullement policier mais  Yves Lasmartres, directeur de cabinet du Maire de Montluçon Frédéric Laporte et du Président de la Communauté d’Agglomération Daniel Dugléry. Europe 1 indique qu'en outre, la voiture de fonction utilisée était équipée de « feux de pénétration », sorte de gyrophare, outils réservés aux véhicules de police. Yves Lasmartres aurait indiqué aux policiers que la mairie aurait fait installer ce type de matériel sur deux véhicules municipaux, ce qui constitue un délit. Sur ce dernier point, Europe 1 indique que « la procédure doit être transmise au parquet de Montluçon qui devrait ouvrir une enquête pour savoir depuis quand et dans quelles circonstances la mairie aurait ainsi fait équiper au moins un véhicule, laissé à la disposition du directeur de cabinet durant ses congés ».

Frédéric Laporte et Daniel Dugléry ont publié ce jeudi soir un communiqué indiquant la suspension administrative de Yves Lasmartres. À l’évidence, les erreurs commises par l’équipe d’Emmanuel Macron qui avait tardé à réagir ont été analysées.

Reste que cet évènement est assez embêtant pour le Maire de Montluçon qui prépare la prochaine campagne des élections municipales dont beaucoup d’observateurs estiment qu’elle ne sera pas facile pour lui. Il faut rappeler que Yves Lasmartres avait reçu l’insigne d’Officier dans l’Ordre National du Mérite en décembre 2017 et qu’il avait reçu les louanges de Daniel Dugléry et la « totale confiance » de Frédéric Laporte.

Tout cela pour une simple place de parking… ?...Mais, ironie du sort,  les lecteurs de regardactu se souviennent peut-être de l’article du 19 juillet du site qui rend compte de l’entrevue entre les responsables du Comité de Défense de l’Hôpital Public de Montluçon et le Maire accompagné notamment de Yves Lasmartres. Cette entrevue était destinée à la remise par le CDHP d’une pétition signée par 1 500 personnes et qui réclamait la gratuité du parking de La Gironde (ça ne s’invente pas !) pour les usagers de l’Hôpital. On sait que la réponse a été négative de la part du Maire qui a botté en touche en direction de l’ARS. Pourtant, les usagers de l’Hôpital, qui ne sont autres que des personnes qui vont en consultation médicale ou voir des proches hospitalisés n’ont, eux, pas de pares-soleil « Police » ni de gyrophare.

 

Le Maire et le Président de Montluçon communauté suspendent Yves lasmartres de ses fonctions :
 
Communiqué du Maire de Montluçon et du Président de Montluçon Communauté

"Nous venons de prendre connaissance par la presse des faits reprochés au directeur de cabinet de la ville et de l’agglomération.

Cette information nous rapporte que ce dernier aurait utilisé dans le bassin d’Arcachon sur le véhicule de service qu’il emprunte régulièrement des matériels normalement dédiés à la Police
Nationale (plaque Police et Gyrophare). Une infraction relevée par les fonctionnaires de Police locaux aurait été transmise au parquet territorialement compétent.

Pour l’heure, aucune information officielle n’a été adressée ni au maire de Montluçon ni au président de Montluçon Communauté. Le directeur de Cabinet a simplement adressé, par mail, hier soir à ces 2 employeurs une note justifiant les modalités d’utilisation d’une voiture de service hors circonscription toute en reconnaissant la présence irrégulière d’une plaque «
 Police » dans le véhicule. Si cette infraction faisant suite à des rumeurs précédentes d’utilisations par cet agent de matériels réservés à la Police Nationale, pratique
formellement interdit par l’ancien maire est confirmée, elle sera immédiatement sanctionnée.

Dans l’attente des résultats, de l’enquête judiciaire, le maire et le président de l’agglomération ont conjointement décidé la suspension administrative par arrêté du directeur de cabinet."

Frédéric Laporte, Maire de Montluçon

Daniel Duglery Président de Montluçon Communauté

 

Tag(s) : #Montluçon

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :