Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

 Alors que les élections au Conseil d'administration de Montluçon Habitat se profilent à l'horizon*, la CGL qui siège déjà au sein de cet organisme a tenu une conférence de presse afin de présenter son bilan et avancer des propositions revendicatives pour l'avenir.

Jacques Renault, administrateur élu sortant des locataires, trésorier de l'amicale des locataires CGL Alain Fournier a rappelé les initiatives prises durant la période du mandat écoulé, pour freiner la hausse des loyers, réduire les charges locatives et faire engager les travaux d'entretien et de rénovation indispensables.

 

Conférence de presse avec les candidat-e-s présenté-e-s par la CGL


Lors du déploiement du plan de redressement mis en œuvre par Montluçon Habitat, la CGL affirme avoir agit avec détermination pour « freiner les augmentations de loyers, soit en  repoussant celle-ci de quelques mois, soit en limitant leur ampleur ». Cependant, et malgré les actions menées, ils estiment que les augmentations cumulées représentent un 13 em mois de loyer, ce qui est déjà considérable pour les faibles revenus dont dispose la grande majorité des "bénéficiaires" de logements dits sociaux.

La CGL a aussi mis en avant les propositions qu'elle portait. Certaines d'entre elles concernent le montant des charges à propos desquelles ils pensent qu'elles sont en partie insincères, ou en tout cas ne correspondent pas à la réalité des prestations fournies sur le terrain. C'est là une véritable pierre d'achoppement entre le bailleur social et l'association de défense des locataires. Pour en avoir le cœur net, la CGL demande à avoir accès aux documents qui détaillent les prestations facturées aux locataires et dont l'association conteste pour partie la réalité sur le terrain. Mais ces derniers disent se heurter à un refus de la part de Montluçon Habitat.

C'est la raison pour laquelle la CGL espère maintenant que la Commission départementale DALO (Droit au logement opposable) leur donnera raison, faute de quoi l'association n'exclue pas de déposer un recours juridique. Il leur restera ensuite une ultime carte à jouer ; la grève des loyers, du moins sur la partie des charges qu'ils estiment indues. Et là, ils comptent sur le rapport de force grâce auquel ils ont parfois réussi par le passé à faire bouger les lignes. Cela passe par une représentativité incontestable aux prochaines élections du CA, et ils espèrent bien que les locataires leur renouvelleront leur confiance le 30 novembre prochain...mais cette fois-ci au titre de la CGL.

Philippe Soulié

* Les élections auront lieu le 30 novembre

Ci dessous, la liste des candidat-e-s CGL aux élections du Conseil d'administration de Montluçon-Habitat qui aura lieu le 30 novembre :

 

Les candidat-e-s présenté-e-s par la CGL

 

Le tract pétition de la CGL :

 

Tag(s) : #Montluçon

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :