Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

 

La Confédération générale du logement (CGL) tenait son assemblée générale le 13 octobre au Warm'up à la cité Dunlop. Le Président national de la CGL, Michel Fréchet a participé aux travaux dans le cadre d'une grande tournée des fédérations avant la tenue des élections nationales des représentants des locataires dans le logement social.

Dans son rapport introductif, Philippe Denizot a d'abord dressé le tableau d'une société dans laquelle la pauvreté et la précarité ont considérablement augmenté, notamment en raison des politiques d'austérité imposées depuis des années. Fait marquant, dans l'Allier, la situation est encore plus préoccupante que dans le reste de l'Auvergne.

Selon l'INSEE l'Allier se situe au 6em rang des départements en nombre de ménages surendettés. À Allier Habitat, le niveau cumulé des impayés de loyers est de plus de 2 millions d'euros et de plus de 700 000 euros rien que pour Montluçon Habitat. À eux seuls, ces chiffres en disent long à propos de la situation de grande pauvreté de certaines familles vivants en HLM.

 

Un cinquantaine de délégués de la CGL réunis au Warm'Up vers la cité Dunlop



La situation devrait malheureusement s'aggraver, notamment pour les petits retraités avec la baisse du niveau des pensions de retraite en raison du gel des pensions et l'augmentation de la CSG, et pour les sans-emploi avec la baisse des indemnités chômage.

L'autre grande préoccupation de la CGL concerne les mesures inscrites dans la loi ELAN avec :

les nouvelles règles d'attribution des logements qui permettra aux organismes de gestion de remettre en cause l'attribution des logements tous les 6 ans, par exemple quand le nombre d'occupants aura diminué (suite à départ des enfants par exemple)

La vente des logements avec des mesures facilitant le bradage des logements vacants, alors que les règles d'attribution à la location sont de plus en plus sélectives.

La restructuration des organismes HLM qui pousse ceux-ci à fusionner, éloignant de fait les centres de décision et de gestion des locataires. Sur ce point, la CGL accuse l'AFOC et la CNL d'avoir prêté leur concours à l'adoption de telles mesures.

 

Les délégués ont largement renouvelé leur confiance à l'équipe en place



La campagne pour les élections des représentants des locataires au sein des organismes de gestion s'annonce donc assez tendue compte tenue du contentieux qui oppose la CGL aux deux autres associations de défense des locataires. Côté CGL, les militant-e-s se disent déterminer à mener une campagne de terrain et se sont fixé un programme ambitieux de visites des différentes cités où ils présentent des listes, c'est-à-dire à Montluçon Habitat , à France Loire, à l'OPAC de Commentry, à Moulins Habitat, et à Allier Habitat (voir les listes complètes en fin d'article).

 

la campagne pour les élections des représentants des locataires va bientôt commencer



Le Président de la CGL, Michel Fréchet, a prononcé le discours de clôture de cette assemblée générale. Il a surtout souligné que les visites dans les fédérations réparties sur le territoire, permettaient à la CGL d'alimenter sa réflexion à partir du vécu sur le terrain et donc de bâtir un corpus revendicatif cohérent et d'élaborer collectivement des modes d'actions.

Ci-dessous un extrait de son intervention à la tribune :

Extrait de l'intervention de Michel Fréchet à la tribune

Michel Fréchet répond aux questions de Regardactu :

Interview de Michel Fréchet

Les listes des candidat-e-s de la CGL dans les différents organismes de gestion :

 

Liste des candidat-e-s CGL pour Montluçon Habitat

 

Listes des candidat-e-s CGL à France Loire

 

Liste des candidat-e-s CGL pour l'OPAC Commentry

 

Liste des candidat-e-s CGL pour Moulins Habitat

 

Liste des candidat-e-s CGL pour Allier Habitat

 

Tag(s) : #Montluçon, #Actualité sociale

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :