Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

 

Laurence Vanceunebrock-Mialon fait-elle partie des député « Playmobil » que François Ruffin a pointé du doigt lors de son intervention à l'Assemblée nationale pour fustiger les députés de La République en Marche qui ont massivement rejeté le texte en faveur de l'inclusion des élèves en situation de handicap ?

La députée de la deuxième circonscription de l'Allier figure en tout cas parmi les 70 députés de la REM à s'être prononcé contre le texte en question.

La liste des députés ayant rejeté le texte :

Damien Adam
Aude Amadou
Didier Baichère
Aurore Bergé
Pascal Bois
Céline Calvez
Émilie Cariou
Lionel Causse
Jean-René Cazeneuve
Sylvie Charrière
Fannette Charvier
Fabienne Colboc
François Cormier-Bouligeon
Dominique David
Marc Delatte
Nicolas Démoulin
Jacqueline Dubois
Laurence Gayte
Perrine Goulet
Véronique Hammerer
Pierre Henriet
Sacha Houlié
Yannick Kerlogot
Rodrigue Kokouendo
Aina Kuric
Frédérique Lardet
Célia de Lavergne
Fiona Lazaar
Gaël Le Bohec
Fabrice Le Vigoureux
Jean-Claude Leclabart
Roland Lescure
Monique Limon
Richard Lioger
Didier Martin
Thomas Mesnier
Amélie de Montchalin
Sandrine Mörch
Zivka Park
Patrice Perrot
Béatrice Piron
Pierre-Alain Raphan
Cécile Rilhac
Véronique Riotton
Stéphanie Rist
Mireille Robert
Laurianne Rossi
Laurent Saint-Martin
Jean-Bernard Sempastous
Bertrand Sorre
Bruno Studer
Marie Tamarelle-Verhaeghe
Adrien Taquet
Stéphane Testé
Huguette Tiegna
Laurence Vanceunebrock-Mialon
Annie Vidal
Patrick Vignal
Brigitte Kuster
Philippe Berta
Marguerite Deprez-Audebert
Marc Fesneau
Isabelle Florennes
Jean-Luc Lagleize
Fabien Lainé
Philippe Latombe
Jean-Paul Mattéi
Philippe Michel-Kleisbauer
Bruno Millienne
Michèle de Vaucouleurs

C'est donc toute honte bue que Laurence Vanceunebrock-Mialon a repoussé une proposition de loi portée par le député Les Républicains Aurélien Pradié et soutenue par les députés de la France Insoumise « prévoyant notamment la création d'un statut unique "d'accompagnant à l'inclusion scolaire", mieux rémunéré, pour les auxiliaires de vie scolaire (AVS) ou les accompagnants des élèves en situation de handicap (AESH). Des fonctions aujourd'hui très souvent précaires et mal payées » pour reprendre les termes de Geoffroy Clavel et Morgane Guillou dans le Huffpost (lire LA).

La députée de la circonscription de Montluçon reprendra t-elle à son compte les éléments de langage du ministre de l’Éducation nationale Jean-Michel Blanquer et de la secrétaire d’État aux personnes handicapées,  Sophie Cluzel consistant à renvoyer le débat autour de cette question à une vague concertation avec le  Conseil national consultatif des personnes handicapées (CNCPH) qui pourrait se tenir à la fin du mois ? Si tel est le cas, l'argument est bien léger pour justifier le refus d'examiner cette proposition de loi qui aurait pu améliorer concrètement et sans attendre les conditions inacceptables de  prise en charge des enfants en situation de handicap et le statut indigne des personnes qui les accompagnent. Cela mérite bien un carton rouge pour la députée de la deuxième circonscription de l'Allier, non ?

François Ruffin a laissé exploser sa colère ce jeudi 11 octobre dans l'hémicycle après le rejet préalable de la proposition de loi pour "l'inclusion des élèves en situation de handicap" :
Tag(s) : #Montluçon

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :