Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

 

L’association BVAD (association d’Aide à domicile), fragilisée par des années de mauvaise gestion (dénoncée depuis des années par le syndicat CGT de BVAD), est aujourd’hui placée en procédure de sauvegarde. 200 emplois sont menacés et à ce jour les représentants du personnel n’ont pour ainsi dire aucune information. C’est l’incertitude complète pour l’avenir de cette association, cela génère bien des inquiétudes pour les salariés.

 

Photo archives Regardactu Janvier 2016

À la demande du syndicat, l’UD a interpellé le président du Conseil Départemental. En effet, le Conseil Départemental est le principal financeur de l’association à travers l’octroi de l’APA (aide accordé aux bénéficiaires). L’Allocation Personnalisée d’Autonomie est la principale mesure d’aide proposée aux personnes âgées dépendantes. Cette prestation phare de l’action sociale des départements vise à financer le maintien à domicile de l’aîné en perte d’autonomie ou, au besoin, son séjour en maison de retraite.

Après bien des difficultés et de multiples relances, nous avons obtenu un RDV avec le président du Conseil Départemental Claude RIBOULET.

Celui-ci se tiendra le lundi 29 octobre à 17h15, le syndicat de BVAD appelle les salariés à un rassemblement devant le Conseil Départemental, à partir de 17h00.

L’Union Départementale CGT appelle tous les militants disponibles à venir soutenir les salariés de BVAD et par là même, interpeler le président du Conseil Départemental sur l’avenir des 200 emplois qui sont aujourd’hui menacés. 

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :