Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

 

Les Amis du Jazz ont invité le trio Pierre de Bethmann pour un beau concert en une froide soirée d’automne. Les amateurs ont évidemment apprécié que des musiciens de ce calibre fassent le déplacement depuis le Nord de La France… grand mérite à eux le jour où les gilets jaunes avaient décidé de bloquer la circulation, et donc il a fallu 5 heures en train au trio depuis Paris pour proposer près de 3 heures de jazz aux Montluçonnais ! Merci à eux.

 

Pierre de Bethmann

 

Pierre de Bethmann est un pianiste de grand talent et compositeur. Il a su bâtir un trio, maintenant bien rodé, avec Sylvain Romano à la contrebasse et Tony Rabeson à la batterie. Ces deux-là, à l’évidence, ne sont pas de simples accompagnateurs, mais ont sans doute participé activement à l’élaboration des pièces composées par Pierre de Bethmann. Composées, oui, car si la plupart des morceaux débutent par des airs empruntés à d’autres (Ravel, Haëndel, Tony Muréna, des chansons populaires…), le développement ensuite est d’une construction musicale très élaborée.

 

Sylvain Romano

 

La musique de jazz est très souvent proposée de cette manière, depuis tout temps. A partir de « standards », les musiciens improvisent avec plus ou moins de virtuosité et l’on est impressionné par leurs prouesses techniques au cours de solos. Mais l’improvisation, qui nécessite à l’évidence une très grande maîtrise de l’instrument, fait aussi appel à des qualités en matière de composition, ce qui est assez variable selon les musiciens. Pierre de Bethmann est un vrai compositeur.

 

Tony Rabeson

On a donc eu droit ce samedi soir à des digressions à partir par exemple de la Forlane de Ravel, morceau qui fait partie du Tombereau de Couperin, série de pièces écrites par le compositeur à la fin de la guerre de 14-18 et dédiées chacune à un officier mort au combat (vidéo)…de circonstance quelques jours après le 11 novembre. Et, parmi d’autres, Le Chant des Partisans, « Je bois » de Boris Vian…et bien sûr Indifférence de Tony Muréna souvent repris par les jazzmen mais à chaque fois pour le grand bonheur des auditeurs.

Le concert s’est prolongé assez tard dans la nuit, évidemment pour le plaisir des Montluçonnais présents au Pianocktail mais également pour les musiciens, Pierre de Bethmann rappelant en pur jazzman que la réussite d’un concert dépend certes des musiciens mais aussi de l’ambiance qu’ils ressentent, et celle du Pianocktail est à chaque fois favorable car ce sont de vrais connaisseurs qui le remplissent.

On peut découvrir un peu mieux les productions du trio en surfant sur le net, par exemple Indifférence d'après Tony Muréna

https://www.youtube.com/watch?v=YBgOgCCUBug

Mais le mieux est sans doute de se procurer un de leurs disques. Un nouveau CD va d'ailleurs bientôt sortir.

Un extrait du concert :

Tag(s) : #Montluçon, #Culture-loisirs

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :