Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

 

Alors que la journée de mobilisation des gilets jaunes s'annonçait très suivie nationalement, les militants syndicaux essentiellement CGT auxquels s'étaient joint également quelques SUD, étaient largement majoritaires ce 1er décembre, Place Piquand à Montluçon.

Dans son intervention, Éléna Blond, secrétaire de l'Union locale de la CGT a rappeler le long combat mené par les syndicats progressistes contre les régressions sociales imposées par les pouvoirs successifs depuis de nombreuses années.

Il faut préciser que le jeudi une petite poignée de gilets jaunes avaient pris injustement à partie les militants CGT venus soutenir les lycéens à la demande de ces derniers. Par ces mots, la secrétaire de l'Union locale entendait donc rappeler la contribution essentielle que les syndicats progressistes apportaient aux luttes contre toutes les injustices.

Dans son intervention, la secrétaire de l'Union locale de Montluçon a aussi condamné les agressions verbales de la part de certains gilets jaunes contre les agents des impôts dont la CGT a eu connaissance, car ces agressions sont en soi inacceptables.

 

Syndicalistes et gilets jaunes ensemble, mais dans le respect de chacun

Sans impôts, pas de services publics, pourtant indispensables pour réduire les inégalités sociales. Bien sûr, beaucoup d'organisations syndicales réclament une plus juste répartition de l'effort contributif en fonction des revenus de chacun. Or, le chef de l'État a choisi, lui, de favoriser au contraire les plus riches, notamment en supprimant l'ISF, et en distribuant des aides à fond perdu aux grandes entreprises qui délocalisent et suppriment des emplois, tout en distribuant de confortables rémunérations aux actionnaires. C'est donc sur ce terrain que les syndicalistes entendent mener résolument le combat.

Ce rassemblement avait aussi pour objet de réaffirmer solennellement que les militants des syndicats les plus combatifs n'ont pas attendu que les mécontentements se manifestent subitement dans la rue pour organiser la résistance et la lutte, puisqu'ils le font au quotidien.

Bien sûr, les gilets jaunes qui se mobilisent pour la première fois, comme certains l'ont eux-mêmes affirmé dans les médias, peuvent compter sur le soutien et l'expérience des syndicalistes pour faire reculer le gouvernement et obtenir des réelles avancées sociales. Mais ces derniers combattront aussi toutes les tentatives de récupération de l'extrême droite et ses dérives racistes, antisémites, homophobes ou sexistes qui en résultent. Cela a toujours été une constance chez les syndicalistes progressistes, et le restera.

Tag(s) : #Montluçon, #Actualité sociale

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :