Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

 

Le 28 décembre 2018, la CGT a rencontré Madame la Sous-préfète de Montluçon. Lors de nos échanges, Madame la Sous-préfète nous a indiqué qu’elle rencontrerait la Direction de SALLIDEK. La CGT lui a réitéré sa demande d’annulation du plan de licenciement.

La CGT a demandé l’ouverture immédiate d’une négociation multipartite entre la direction de SADILLEK, les syndicats, l’état et les collectivités territoriales concernées. Cette négociation devra aboutir à un accord unanime sur :

• les perspectives d’activité future de SGP SADILLEK, SADILLEK SA et AFFINERIE D’ANJOU, sur le court, moyen et long terme.

• les solutions à mettre en œuvre pour le maintien des emplois pendant un an.

• la diminution des nuisances sur la population de la commune.

• une clause de revoyure annuelle pour adapter le dispositif

L’annulation de ce plan de licenciement qui correspond à 400K€ peut être financé par :

• Le plafonnement des salaires à 150K€/salarié dans la holding SGP SADILLEK soit 400K€

• La suppression des dividendes distribués par la holding SGP SADILLEK soit 150K€

• La suppression des jetons de présence distribués par la holding SGP SADILLEK soit 42K€

Tag(s) : #Montmarault, #Actualité sociale

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :