Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Le grand débat national initié par Emmanuel Macron n'a pas convaincu les Gilets jaunes. Les manifestations des samedis continuent, et même si les grands médias affirment que le nombre des participants continue à baisser semaine après semaine, il se maintient tout de même à un très haut niveau. Surtout, cela fait maintenant 3 mois que la contestation s'exprime dans les cortèges, ce qui constitue en soi un record historique comparé aux mouvements sociaux que l'on a connu par le passé.

Cela n'empêche nullement les personnes impliquées parfois très activement de débattre et d'interpeller les élus. Sur les questions de l'urgence sociale, économique et environnementale. D'autres questionnements émergent à la faveur de ce grand débat, parfois moins en phase avec les revendications immédiates exprimées par le Gilets jaunes. Mais globalement, le foisonnement des idées participe de cette volonté d'explorer des pistes afin d'améliorer le vivre ensemble, et surtout trouver de nouveaux débouchés économiques et des comportements plus en phase avec l'enjeu des défis que nous devons relever collectivement, évoqués plus haut (social, économique, environnemental).

Le développement du tourisme, la mise en valeur du patrimoine et le soutien à la culture (au sens large) peuvent être des portes d'entrée pour impulser une bifurcation afin d'appréhender différemment le monde, de manière socialement plus juste, économiquement plus soutenable et écologiquement plus respectueuse.

Si le débat que nous propose Roland Rayon s'inscrit dans cette réflexion, il pourrait effectivement permettre de faire le lien avec les aspirations qui s'expriment aujourd'hui avec force : une demande de rupture avec un système devenu fou qui sacrifie toutes les valeurs humaines aux exigences délirantes du profit. Par contre, si ce n'est qu'une réflexion en vue d'exploiter un nouveau filon pour relancer la "machine  à cash", alors nous retomberons dans les errements qui nous mèneront à coup sûr dans la même impasse. Mais restons optimiste !

Ci-dessous, le communiqué de Laurent Rayon :

 

Communiqué


Dans le cadre du Grand débat national, une réunion publique se tiendra le samedi 2 mars 2019, de 14h30 à 17h30 à la Maison des associations de Fontbouillant, 4, rue Serge Gras à Montluçon. Cette réunion s’inscrira dans le thème « L’organisation de l’Etat et des services publics » avec une déclinaison plus précise qui sera « Tourisme, culture, patrimoine : quelle organisation et quelles politiques dans les territoires ? »

Cette réunion sera ouverte au grand public et à tous les acteurs agissant dans ces domaines : élus, agents des collectivités, prestataires touristiques comme les hébergeurs et les restaurateurs, acteurs culturels comme les troupes de théâtre ou bien les associations œuvrant dans la protection et la mise en valeur du patrimoine.

Le débat portera sur comment se servir du tourisme, de la culture et du patrimoine comme vecteurs d’image et d’activités à l’échelon national mais aussi au niveau du bassin montluçonnais et sur l’articulation des différents niveaux de compétences entre les acteurs institutionnels.

L’ensemble des constats et des propositions seront ensuite transmises sur la plate-forme du Grand débat nationale mais aussi relayées aux instances concernées (Mme la députée de la circonscription de Montluçon, les structures intercommunales du bassin montluçonnais, l’Office de tourisme de la Vallée du Cœur de France).

Les personnes qui ne pourront être présentes peuvent envoyer leur contribution à l’adresse suivante : laurent.rayon@laposte.net . Ces contributions seront rajoutées au compte-rendu.

La réunion sera animée par Laurent Rayon, ancien responsable du développement touristique de la Communauté de Communes du Val de Cher.

Laurent Rayon

Tag(s) : #Montluçon, #Culture-loisirs

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :