Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

La journée internationale des droits des femmes revêt chaque année une importance de plus en plus grande. Cela est à l’évidence dû au travail opiniâtre des associations qui se préoccupent depuis des années de la situation des femmes, et aussi des organisations syndicales, de certains mouvements politiques plutôt de gauche.

Des batailles ont été gagnées au fil des ans, dans les domaines sociétaux, sociaux, voire dans la représentation citoyenne, mais le chemin est encore très long dans le Monde, et dans certains pays on constate même des cas d’esclavage de femmes. Mais, sans tomber dans un optimisme qui serait déplacé, on peut se dire que le sens de l’Histoire est celui de l’émancipation féminine, et que les barrières hérissées depuis des siècles par les obscurantistes divers, comme par exemple les religions, vont progressivement tomber, et que l’ensemble des femmes seront un jour égales aux hommes, dans tous les aspects de la vie.

On est loin du compte

En attendant, elles doivent continuer à se battre, partout, et bien sûr dans les pays occidentaux tels la France. Des avancées ont été obtenues comme le droit de vote, puis le droit d’avoir un compte en banque, le droit à l’avortement…mais au plan économique et social, les inégalités sont encore très fortes. Au-delà des différences de rémunération qui persistent dans beaucoup d’entreprises pour une même qualification entre un homme et une femme, c’est bien  les questions de la qualité des emplois, de la précarité, de la domination hiérarchique masculine, entre autres, qui ne sont pas réglées.

Les grands médias ont produit beaucoup d’articles, d’éditoriaux, sur les problèmes sociétaux vécus par les femmes. Bien sûr ils sont importants. Des figures emblématiques de femmes qui ont combattu pour leurs droits sont assez souvent mises en valeur, et le 8 mars cela a été à nouveau le cas. Mais la plupart du temps, ces femmes étaient ou sont issues de la bourgeoisie, petite ou grande, ou des « élites » selon une expression d’ailleurs injuste. Rarement les ouvrières, les employées, ayant un emploi ou en étant privées, qui représentent la majorité des femmes, ont l’honneur des grands titres de la presse et des médias audio-visuels.

Les luttes des salariées

Pourtant, l’Histoire sociale a été largement bâtie par les luttes des femmes au travail, dans les usines, les bureaux, les administrations, pour leurs salaires, leurs conditions de travail, la reconnaissance de revendications particulières liées par exemple à la maternité. Les syndicats ont bénéficié de plus en plus de militantes femmes, et actuellement à Montluçon il faudrait être aveugle pour ne pas le voir. Le 8 mars 2019 a été l’occasion pour la CGT pour le faire mesurer encore mieux.

Dans le cadre de l’appel national d’actions à 15h40, un rassemblement a été organisé place Piquand où pour l’occasion les femmes arboraient un foulard violet…les hommes aussi étaient invités à faire de même. L’origine de ce  foulard, symbole de la lutte des femmes, remonte à 1917 lors des premières manifestations révolutionnaires en Russie où les femmes étaient très actives.

 

Rassemblement Place Piquand pour les droits des femmes

 

Le foulard, symbole de la lutte des femmes

 

En fin d’après-midi, l’UL CGT proposait de visionner un film constitué d’interviews de militantes montluçonnaises d’hier et d’aujourd’hui. Chacune et chacun a pu mesurer que certes, des avancées ont été obtenues, mais qu’il y a encore à faire face à une certaine vision patriarcale de la part des employeurs, le plus souvent des hommes, de la place des femmes au travail.

 

Dans la soirée un film sur la lutte des femmes a été projeté

 

Par ailleurs, on a pu constater ces derniers mois que le mouvement des Gilets Jaunes était souvent animé par des femmes, qui pour la plupart n’avaient aucune expérience de luttes collectives et de manifestations. La  preuve en est sans doute que là aussi la situation évolue, et que ceux parmi les hommes qui possèdent encore l’essentiel du pouvoir économique, devraient réfléchir aux choses qui vont changer, pour peu que le mouvement social continue de se renforcer.

Un tract a aussi été distribué durant cette journée :

 

 

Tag(s) : #Montluçon, #Actualité sociale

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :