Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

 

Le 19 mars, les groupes de la France insoumise de Montluçon et Commentry tenaient une conférence de presse commune dans le cadre de la préparation de la campagne des Européennes. Comme le jour du scrutin a été programmé le 26 mai, les groupes d'action ont établi un calendrier dans le but de faire connaître les grandes orientations du programme de la FI dont on peut déjà se faire une idée à partir du programme « l'Avenir en commun » qui constituait déjà le socle de leur campagne à la Présidentielle, puis aux aux législatives qui ont suivi.

 

Les insoumis peuvent s'appuyer sur le programme « L'avenir en commun »


Il faut dire que le programme des insoumis se situe au carrefour des préoccupations citoyennes sur des questions remises par la suite sur la table par les Gilets Jaunes : l'urgence démocratique, l'urgence sociale, et l'urgence climatique. Depuis plus d'un an, ces questions ont fait l'objet de vastes consultations chez les insoumis réunissant à chaque fois des milliers de participants issus de toutes les couches sociales avec la participation de personnes qualifiées. Tant est si bien qu'aujourd'hui, ils peuvent s'appuyer sur un programme en résonance avec les aspirations du mouvement social « de nuit debout aux Gilets jaunes ». C'est un atout considérable qui devrait trouver un écho favorable auprès de la population si toutefois ceux-ci arrivent à percer le mur de la désinformation orchestré par les médias dominants appartenant aux grands groupes qui inspirent les politiques libérales et soutiennent l'actuel hôte de l’Élysée.

Pierre Guillaumin

Or, c'est précisément ce que veulent faire les insoumis de Montluçon et Commentry. Aller au contact des gens en développant à chaque fois un thème différent, comme l'a expliqué Pierre Guillaumin devant la presse rassemblée au grand complet ce jour-là.

Rmb, Rjfm, La Montagne et regardactu étaient, en effet, présents dans la petite salle du bistrot de la Ville Gozet pour prendre connaissance du calendrier décliné pour les semaines à venir. Des questions au cœur de la résistance à la politique d'Emmanuel Macron qui relaie et amplifie le diktat des traités européens et des directives de Bruxelles, avec, pour reprendre les mots des insoumis « des arguments parlants et des mesures concrètes participant d'une alternative réelle en France comme en Europe, tels que présentés par la liste "Maintenant le Peuple" soutenue par la France Insoumise ».

Le 9 mai prochain, Manuel Bompart, un des principaux animateurs de la FI et n°2 sur la liste de la France insoumise aux Européennes animera une grande soirée avec Malika Abdad, elle aussi candidate aux Européennes. La Salle Germinal à Désertines a été choisie pour ce meeting. Cette manifestation à la fois studieuse et festive s'inscrira dans une série de rencontres avec les citoyens du bassin montluçonnais dont voici la liste ci-dessous :

mardi 26 mars,  marché de Fontbouillant, matinée de la colère et de la justice sociale contre l'austérité et la politique d'abandon, pour l’accès de tous aux biens communs, pour des services publics de qualité, pour la dignité...

mardi 2 avril, devant le siège du MEDEF à Désertines, animation pour la suppression de la directive sur le travail détaché, pour l'arrêt du CICE, pour se libérer des lobbies et de la grande finance,   pour une politique d'investissement favorable au progrès social et écologique.

vendredi 12 avril, marché de Commentry; face à la l'Europe de la guerre, construisons l'Europe de la Paix hors de l'OTAN; face à l'hécatombe à nos frontières accueillons dignement les exilé-e-s tout en combattant les causes des migrations .

• semaine 16 ( 15 au 19 avril ), devant la sous-Préfecture, sortir des traités actuels et construire de nouveaux partenariats européens, refonder la démocratie et redonner la parole aux peules.

mercredi 24 avril, devant le centre des impôts de Montluçon, mobilisation contre l'évasion et la fraude fiscale, propositions pour une réelle justice fiscale avec un impôt progressif à 14 tranches, faire de la Banque centrale eupéenne un outil au service des pays et des peuples...

semaines 20 ou 21 ( 13 au 23 mai ), dans une commune ou une exploitation agricole du bocage débat pour une agriculture paysanne, bio et de proximité, pour la fin immédiate du glyphosate, une ruralité au service de ses habitants; face au libre échange et ses traités, relocalisation écologique par le protectionnisme solidaire; règle verte en France et en Europe...

Tag(s) : #Montluçon, #Commentry

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :