Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

 

Macron avait dit, « Faites des Rencontres d’Initiative Locale ». Les Maires avaient dit, « Nous, on va se contenter de prêter des salles ». Mais même cela, à Vichy, c’est considéré comme trop dangereux.

Début février, aucun débat n’ayant été prévu à Vichy ou dans son agglomération, une association locale de protection de l'environnement, Danger Montpertuis, s’est portée volontaire pour en organiser quelques uns. Pas de chance. Après avoir initialement demandé un paiement pour ces salles, le Maire de Vichy, Frédéric Aguilera, a purement et simplement refusé de prêter une salle pour des débats organisés par cette association.

Il fallait bien, à la place, organiser au moins un débat "officiel". Alors le Maire a, une fois de plus, nommé des amis pour jouer le rôle de citoyens indépendants, comme l'a annoncé cet article :

https://www.lamontagne.fr/vichy/politique/allier/2019/02/16/grand-debat-national-dans-l-agglo-de-vichy-la-parole-sera-donnee-aux-invisibles_13134995.html

Avec La Montagne, c’est souvent comme dans l’univers d’Orwell : noir c’est blanc, blanc c’est noir.  « La parole sera donnée aux invisibles », titre l’article. En fait, c'est plutôt le contraire : elle sera retirée aux « vrais » citoyens, comme ceux de l’Association Danger Montpertuis qui deviendront, de ce fait, invisibles.

Résultat de ce déni d’initiative citoyenne: les quelques débats, forcément officiels, qui sont organisés dans l'agglomération le sont dans le plus grand secret: aucun affichage, aucune parution dans la presse ou même sur la page nationale du Grand Débat: l'information se relaie de bouche à oreille, ou alors elle est lâchée à la dernière minute sur une obscure page Facebook, comme ce fut le cas pour un débat qui s’est tenu à Cusset.  Pour Vichy, on parle du 15 mars à 20h à la Maison des Associations. Surtout, ne venez pas trop nombreux !

Ce n'est pas la première fois que des dévoués du Maire jouent le rôle de « figurants »: en septembre dernier, Mr. Aguilera avait nommé un « Comité [pseudo] citoyen pour Montpertuis» pour tenter de remplacer, dans l’opinion publique, l’Association Danger Montpertuis, jugée trop indépendante à son goût (lire l'article ici)

Question démocratie, Vichy a toujours eu un petit retard à l’allumage.

Fondée en 2016, l’Association Danger Montpertuis réclame un débat sur l’aménagement d’un site pollué aux portes de la ville, le site de Montpertuis, autrefois occupé par les usines de Manurhin. Plus d’infos sur www.montpertuis.info.

Le 5 mars 2019

Isabelle Filatov pour Regardactu

Tag(s) : #Vichy, #Actualité sociale

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :