Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Pour les associations de défense des droits des jeunes réfugiés, il n'est pas question de baisser les bras, surtout après l'imposant rassemblement qu'ils ont organisé Dimanche dernier à Montluçon (environ 300 personnes ont en effet répondu à leur appel, lire ICI).

Dans le contexte très particulier où certains partis entendent surfer avec les idées de l'extrême droite en espérant amplifier leur score aux Europénnes, la surenchère est de mise. Celles et ceux qui espéraient que la formation politique d'Emmanuel Macron pouvait contribuer à faire barrage au RN ont été douchés par la déclaration de Nathalie Loiseau, tête de liste de LREM « L'Europe, on y vient que si on est invité ». Une déclaration qui marque un tournant décisif dans la campagne électorale, surtout pour tout ceux ayant voté pour l'impétrant se présentant comme un rempart à la montée du FN, devenu depuis le RN.

Au-delà du fait que les électeurs devront tenir compte de cette évolution du positionnement politique du parti présidentiel au moment d'introduire leur bulletin de vote dans l'urne le 26 mai prochain, la mobilisation reste entièrement d'actualité pour obtenir la régularisation des jeunes remplissant les conditions de leur intégration.

Plusieurs associations humanitaires (RESF, CIMADE, Ligue des droits de l'Homme, MRAP etc..) appellent donc les citoyens à renouveler leur participation aux cercles du silence des samedi 18 mai à Moulins et dimanche 19 mai à Montluçon.

 

Ci- dessous l'affichette rédigée en ce sens :

 

 

 

Tag(s) : #Le département, #Actualité sociale

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :