Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

 

Veuillez trouver, en pièce jointe, adressée au CODÉRAIL la lettre d'un usager de la ligne Montluçon-Paris qui fait part des difficultés rencontrées depuis les récentes évolutions dont le CODÉRAIL s'est fait l'écho à maintes reprises.

En effet, l'acceptation par la Région Centre Val de Loire du transfert de la desserte nationale MONTLUÇON-PARIS a eu pour conséquences :

De transformer en TER la desserte Montluçon-Bourges perdant ainsi son caractère national.

D'imposer un changement à Bourges alors que la relation était directe.

De réduire de seulement quelques minutes le trajet Montluçon-Paris (3h31) alors qu'il s'effectuait en 2h53 en 1991 malgré une correspondance de 10 minutes à Vierzon.

De confirmer l’incohérence déjà dénoncée par le CODERAIL des transferts de lignes TET aux Régions opérés par l' ÉTAT sans obtenir de sa part la moindre garantie d'engagement  financier sur les besoins de régénération et de modernisation de l'infrastructure.

De confirmer les difficultés à se retrouver dans le maquis des tarifications nationale et régionale souivent incompatibles.

Enfin de regretter que les Régions désormais libres de fixer leur propre tarification n'aient pas souhaité s'opposer aux fermetures de guichets et autres restrictions (non acceptation des  chèques) imposées par la SNCF.

Quant à la desserte BORDEAUX-LYON, éclatée en trois tronçons depuis son transfert à Nouvelle Aquitaine et le désintérêt qu'elle suscite auprès des élus d’Auvergne-Rhône-Alpes, elle illustre parfaitement le caractère absurde du transfert aux Régions.

Le bassin de Montluçon a besoin de retrouver sa situation de carrefour ferroviaire.

Le CODÉRAIL vous invite à intervenir, peut-être à nouveau, auprès des décideurs afin que le transport ferroviaire rende à la population les services qu'elle est en droit d'attendre. Le rail est à même de répondre aux enjeux énergétiques et environnementaux de la mobilité pour peu qu'on lui en donne les moyens.

Le CODÉRAIL

Ci-dessous, la lettre d'un usager de la SNCF adressée au CODERAIL :

 

 

Tag(s) : #Montluçon

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :