Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Suite à la volonté gouvernementale de privatisation d'Aéroports de Paris, un nombre suffisant de députés (il en fallait plus de un cinquième) a obtenu qu'un processus de consultation des électeurs français soit mis en route. Cette démarche consiste en un soutien au référendum de chaque personne soit par internet, soit à l'aide d'un formulaire (disponible en fin d'article en PDF) à faire transiter par une mairie. Il s'agit du Référendum d'Initiative Partagée qui serait mis en œuvre pour la première fois en France.

 

Formulaire Cerfa pour demander un réferendum sur ADP

 

Cette consultation va durer pendant 9 mois et s'achèvera en mars. Pour que ce processus soit validé, il faut que 4,7 millions d'électeurs aient rempli le formulaire. On en est aujourd'hui à environ 830 000, et donc assez loin du compte. Le gouvernement, qui a mis ce processus en route comme lui enjoignait de le faire la Constitution, ne fait à l'évidence pas preuve de bonne volonté et ne déploie pas des moyens suffisants pour mobiliser les Français.

 D'aucuns peuvent penser que "c'est de bonne guerre puisque ce processus vise à s'opposer à la volonté gouvernementale de privatiser ADP". Cela ne peut être admis car la consultation est prévue par la Constitution et son respect s'impose à tous, citoyens, parlementaires, ministres, Président de la République.

 Aussi, un certain nombre d'organisations - politiques, syndicales, associations- déploient des efforts pour informer la population et la sensibiliser à l'intérêt de s'exprimer. Dans ce sens, La France Insoumise organise au niveau national un week-end de points forts de mobilisation (les 5 et 6 octobre) pour mettre à la disposition des citoyens, soit des outils informatiques, soit des formulaires papier. Les militants s'engagent à les aider car il semble que parfois la procédure internet connaisse quelques problèmes.

 Par ailleurs, il semble que certaines mairies peinent à s'impliquer complètement dans le processus, et c'est pour cela que les groupes d'action de la France Insoumise du bassin de Montluçon/Commentry veulent aider les citoyens qui préfèrent utiliser le formulaire papier.
 
 Concrètement: cette consultation se déroulera sur 2 jours. Le vendredi 4 octobre au marché de Commentry de 10h à 12h, et le samedi 5 octobre place Piquand à Montluçon de 9h30 à 12h et de 14h à 16h30. Des ordinateurs et des smartphones seront à disposition des gens et des formulaires papier également.

 Parallèlement, une campagne d'affichage aura lieu dans le bassin montluçonnais et des tracts seront distribués. Cette séquence est une première étape et sans doute dans les semaines et mois à venir il y aura lieu de renouveler la démarche, sous cette forme ou sous une autre.

 

Tracts et affiches seront diffusés par la France Insoumise

 

formulaire Cerfa pour voter à télécharger

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :