Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Le festival de la chanson française à Montluçon se termine comme il avait commencé dans la bonne humeur. Les artistes étaient encore nombreux à se relayer sur les scènes installées Place Piquand et Place Notre Dame. Certains bistrots et restaurants étaient fermés alors qu'il y avait tout de même du monde sur le chemin qui relie les deux scènes. Mais c'est leur choix et ce n'est pas à nous à les juger.

Alain Martin était bien présent lui et nous livre ses dernières impressions à propos du répertoire des artistes qui se sont produits lors de cette ultime soirée consacrée à la chanson française. Je le remercie ici pour sa participation et sa collaboration sans laquelle les trois articles consacrés à ce festival n'auraient pas été possibles.

*Pour agrandir les photos, cliquez dessus. Vous accéderez en même temps au diaporama complet de toutes les photos contenues dans l'article.

Flavien Larderet chanteur avec guitare acoustique accompagné d'un violoniste. Le violon utilisé à des fins mélancoliques, ça le fait vraiment. puis les rejoignent un percussionniste et une autre guitare acoustique. on attend du festif, genre violon tzigane mais ça ne décolle pas vraiment. tout à coup les cloches de Notre Dame se mettent à sonner à toutes volées (ouf pas au milieu d'une chanson) et là l'émulsion se fait avec le public qui tape dans ses mains. ils commencent à rejouer pendant qu'une cloche finit de tinter, le morceau est un peu plus rapide, on pense que ça vient et pas de pot ça retombe vite et du coup je suis un peu déçu. de bons trucs quand même.

Nnaë chanteuse avec une très belle voix jouant également de la flûte traversière accompagnée d'un clavier et accompagnements préenregistrés. beaux textes un peu particulier parfois au niveau des sonorités. assez morose tout de même. à ne pas écouter les soirs de cafards, trop dangereux. ça lasse assez vite.

François Raout rescapé de la "Nouvelle Star" accompagné par un trio classique guitare basse batterie, il prend également sa guitare de temps en temps. ils jouent fort, très fort, ce qui couvre les textes mais peut-être est-ce voulu.... quand on fait de la chanson française, les textes sont importants aussi. d'ailleurs sur la photo vous pouvez remarquer que l'assistance ne s'est pas trompée non plus.

Julien Estival chanteur avec guitare acoustique accompagné d'un clavier et percussionniste. une tentative de chachacha un peu molle. humour déplaisant sur Montlu et les femmes en général. bof bof bof il n'ya vraiment que son nom qui nous parle de l'été.

Buridane chanteuse et guitare acoustique accompagnée d'un guitariste, d'une basse et d'une batterie. Musicalement très bon, assez rock dans l'ensemble. la chanteuse a une jolie voix charmeuse, très douce parfois trop douce quand la musique s'emballe on a de la peine à tout comprendre. sinon vraiment bien et y'a pas à dire, quand une bonne musique est servie par de supers musicos, ça le fait grave. même seule avec sa guitare elle chante "pas fragile", c'est bon. et un morceaux seulement chanté avec la batterie qui fait le rythme...SUPER! mon second coup de coeur du festival!

Alain Martin.

Montluçon Infos n'a pas pu couvrir tous les artistes. Par exemple, nous n'avons pas vu Thierry de Cara. Nous en sommes désolés, mais nous ne disposons pas de suffisamment de moyens pour tout faire. Quelque soit la majorité qui succédera à l'équipe municipale aujourd'hui à la tête de Montluçon, nous espérons que cette tradition d'accueil des artistes restera toujours vivante dans notre ville. Alors quoi qu'il advienne pour les élections municipales à Montluçon, nous vous disons à l'année prochaine pour un festival toujours plus sympa et festif.

Encore une belle affluence Place Notre Dame...

...mais à la Place Piquand, moins que la veille.

A l'année prochaine
Tag(s) : #Montluçon

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :