Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Castorama et Leroy Merlin tentent de faire pression sur le gouvernement et ouvriront leurs portes ce dimanche.

En réalité les hauts responsables de ces deux grandes enseignes ne prendront pas de risques. Ils utiliseront l'autorisation dérogatoire à la loi dont bénéficient tous les commerces qui leur permet d'ouvrir au choix 5 dimanches dans l'année. Mais les patrons se servent de cette disposition pour mettre la pression sur le gouvernement et faire croire à l'opinion qu'ils tiennent tête aux juges. Du coup le gouvernement tente de calmer le jeux et propose qu'une mission d'étude et de concertation se mette en place.

Mais la fronde des grands groupes touche également le travail de nuit, car le but pour eux est de lever toutes les barrières qui entravent le travail à toutes heures du jour et de la nuit, en semaine, en week-end ainsi que les jours fériés.

Le Monde nous apprend par exemple, dans son édition d'avant hier (lire ICI) que les salariés du magasin Séphora sur les champs Elysées avaient attaqué les syndicats car ceux ci avaient obtenu auprès des Prud'hommes la fermeture de leur magasin après 21h. certes les salariés ont été déboutés par le tribunal des référés, mais on en tombe des nues. Des salariés qui attaquent les syndicats afin de pouvoir travailler de nuit alors que travailleurs se sont battu des décennies avant eux pour ne pas avoir à le faire et préserver ainsi leur vie de famille, c'est fort de café.

Sauf que les salariés en question sont en grande majorité des jeunes qui n'ont jamais été syndiqués et n'ont pas de problème de vie de famille. D'ailleurs, la plupart sont étudiants et exercent l'activité de vendeurs pour payer leurs études. Au passage, ils participent sans le savoir à la destruction de toutes les réglementations qui sont sensées les protéger plus tard lorsqu'ils seront dans la vie active pour de bon, avec à côté, une vie de famille et des enfants à élever. Bref, dans quelques années, ils devront peut être ressortir dans la rue pour avoir le droit de ne pas travailler en horaires atypiques et de cela, ils ne s'en doutent pas pour le moment.

En attendant, Leroy Merlin Castorama, Séphora et toutes les autres grandes enseignes mènent la danse et vont peut être obtenir gain de cause, car le gouvernement a pris l'étrange habitude (pour un gouvernement qui se dit de gauche) de céder aux exigences du patronat ainsi que des des grands lobby de la finance et il n'y a aucune raison pour que cela ne change. Nous sommes donc à la veille d'un nouveau grand recul social, à moins que d'autres salariés ne se mobilisent pour faire la démonstration que celles et ceux qui ne veulent pas travailler les dimanches et les nuits pour de simples raisons économiques sont majoritaires dans ce pays. Pour gagner plus, il ne faut pas forcément travailler plus mais tout simplement revendiquer plus et se battre plus pour obtenir une augmentation générale des salaires comme cela fut le cas en 1936 et en 1968 par exemple. Mais pour cela, il faudra que les travailleurs en général retrouvent le chemin des luttes, car on a encore jamais vu un patron accorder des avancées sociales sans que ces dernières ne leur soient arrachées par la force. La force du bon droit, cela s'entend !

Castorama et Leroy Merlin bravent la loi
Tag(s) : #Actualité sociale

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :