Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Ce n'est pas tous les jour que Montluçon fait la une de la presse nationale. Mais cette fois ci on s'en serait bien passé, car l'affaire que révèle le journal l'humanité pourrait bien faire éclater un  énorme scandale sanitaire au niveau de notre ville. L'entreprise Environnement Recycling située à la ZAC de Maupertuis sur la commune de Domérat est en effet au centre d'une polémique à propos des conditions de travail déplorables du personnel dont la santé pourrait être gravement affectée. En cause, de fortes émanations de poussières toxiques dans un des ateliers dans lequel sont broyés les appareils ménagers à recycler. La CGT qui avait été alertée avait fait procédé à des analyse d'un échantillon comme j'en parlais déjà ICI même. Depuis, l'affaire a pris une tout autre dimension et l'inspection du travail suit l'affaire de très prêt.

C'est à partir des éléments rassemblés par l'Union locale de la CGT que l'humanité a décidé d'enquêter sur place et consacre deux pages entières de son journal à l'entreprise "Environnement Recycling" qui s'est spécialisé dans le traitement des appareils électroménagers, plus particulièrement des écrans télé ou ordinateurs et dont l'émanation massive de poussières pourraient être à l'origine de saignements de nez, de maux de tête et autres maux plus inquiétants encore. Une affaire qui a suscité à ce point l'émotion que le l'humanité en a fait sa première page (voir ci-dessous)

Il n'était pas facile de trouver l'humanité aujourd'hui dans les kiosques de Montluçon. Sur les 9 points de ventes que j'ai parcouru dès le début de l'après midi, aucun n'avait le journal en rayon. E beaucoup de lecteurs habituels ont du s'en passer. Certains buralistes prétendent que des inconnus ont acheté tous les exemplaires disponibles dès l'ouverture. Si bien que rapidement plus aucun exemplaire n'était disponible sur la ville. Mais grâce à la CGT, j'ai pu obtenir une copie en PDF que voici ci-dessous :

fichier pdf ArtHumaEnvironnementRecycling28mars2013

 

Par ailleurs, mercredi matin, Daniel Duglery a organisé une réunion à la cité administrative à laquelle participaient en plus du Président du Conseil d'aglo, l'inspection du travail, les dirigeants d'Environnement Recycling et la CGT. Le but de cette réunion étant de donner des garanties à propos des mesures de protection du personnel qui devraient être effectives dans le courant juin. Il s'agit de l'installation d'un système d'extraction des poussières pour un coût global de 400 000 Euros. La question est de savoir pourquoi avoir attendu maintenant ? voir l'édition de la Montagne de jeudi 28 mars ou sur leur site ICI

La Une de l'humanité ce matin

La Une de l'humanité ce matin

Tag(s) : #Montluçon

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :