Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Geoffroy Roux de Bézieux est candidat à la succession de laurence Parisot. Et Geoffroy pouet pouet a des idées, beaucoup d'idées pour faire suer le burnous au salariés. En langage châtier on dit "optimiser le rendement des collaborateurs". Pour Monseigneur de Bézieur Roux combaluzier pouet pouet de geodfroy il faut commencer par assouplir les 35H. Une idée très originale comme chacun sait. Et la le prétendant à la présidence du MEDEF a une idée géniale. Il souhaite simplement s'appuyer sur l'accord ANI signé par des syndicats irresponsables afin de redéfinir entreprise par entreprise la durée de travail, car cet accord lui en offre la possibilité. C'est ce que rapporte libération "Il a rappelé qu’il existait déjà «une disposition extrêmement moderne qui dit qu’en cas de difficultés dans les entreprises les partenaires sociaux peuvent moduler le temps de travail, les salaires».(lire ICI). Une vrai opportunité qui permet aux patrons (eux disent les entrepreneurs) de remettre en cause le droit du travail. D'ailleurs, à la lecture de l'article de libération on comprend vite que ce patron est opposé à tout cadrage de la durée du travail, ce qui permettrait avec de simples accords d'entreprises de moduler celui-ci au bon vouloir et au gré des patrons.

Mais Pouet pouet de bouillon Goeoffroy , ce n'est pas que cela. Ce Monsieur à la particule redondante a également été dans une autre vie, Président de l'UNEDIC. Et là aussi il a des idées. Diminution par trois du plafond des indemnités chômage, dégressivité renforcée de ces dernières et limitation dans le temps car pour lui, les chômeurs ne sont pas assez incités à rechercher du travail. C'est sur qu'avec 5 millions de chômeurs recensés dans les 5 catégories (et probablement beaucoup plus avec ceux qui ne le sont pas) à la recherche d'un emploi, il en faut de la motivation pour rechercher un travail alors que dans le même temps les patrons (pardon, les désentrepreneurs) en suppriment par milliers. Il n'empêche que pour le Figaro se sont là des propositions de bon sens (lire LA).

Résumons le programme de prout prout de Bézieux Geodfroy : Moins d’indemnités pour les chômeurs, plus de travail et moins de droits pour les salariés. Bref, un programme innovant comme ils disent. Car la première originalité au MEDEF, c'est l'originalité !

Tag(s) : #Billet d'humeur

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :