Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Le Président de la république et le premier ministre compte bien profiter des vacances pour mettre une touche finale aux différentes hausses d'impôts que les deux comparses voudraient bien faire passer en douceur. Pourtant au mois en mars dernier, François Hollande promettait qu'en dehors de la hausse de la TVA, il n'y aurait aucune autre augmentation d'impôts pour 2014. Il est vrai aussi que lors de son intervention du 14 juillet, il était déjà moins affirmatif sur le sujet et disait "qu'il n'y aurait des augmentations que si elles étaient indispensables". Une manière de préparer les esprits à cette éventualité. Et quel meilleur moment que la douce torpeur de l'été pour ourdir les coups fourrés ???

A la rentrée de septembre le gouvernement aura donc peaufiné le dossier pour le soumettre ensuite au parlement comme le signale le Parisien (Lire ICI). Certes les augmentations phares devraient concerner avant tout les hauts revenus par le biais du gel du barème des impôts. mais les plus modestes ne seraient pas épargnés non plus car le même procédé leur serait appliqué pour la prime pour l'emploi (lire 20 Minutes LA). Certes dans l'absolu ils y perdraient moins que les plus aisés, mais ils pourraient bien être plus pénalisés en réalité en pourcentage de leur revenu global.

Ces hausses d'impôts s'ajouteront probablement à la hausse de la CSG qui devrait faire partie du paquet cadeau de la contre réforme des retraites, ainsi que des augmentations de 5% des notes d'électricité. Finalement, il y a une seule chose dont on peut être à peu prêt sur, c'est que la popularité de l’exécutif elle, n'augmentera pas !

Tag(s) : #National

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :