Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Le 9 juillet dernier plusieurs dites d'information en ligne annonçait des augmentations délirantes des tarifs de l'électricité. + 10% en deux ans (lire ICI). Un paille pour les ménages. Pour justifier une augmentation à ce point disproportionnée, le directoire d'EDF faisait valoir des coûts d'entretien importants et la nécessité de remettre à niveau le réseau ainsi que les centrales nucléaires.

Autant que l'on puisse sen souvenir cette annonce n'avait pas suscité de fortes critiques de la part des médias et l'affaire en était restée là. C'était le 9 juillet, il y a exactement 3 semaines. Et qu'apprend-on aujourd'hui ? L'expansion (Lire LA) de ce jour titre : " EDF a dégagé un bénéfice net en hausse de 3,5% à 2,9 milliards d'euros pour un chiffre d'affaire en progression de 10, 7% à 39, 75 milliards d'euros. Des chiffres bien accueillis en Bourse". Résultat, "le titre d'EDF a progressé de 4% dès les premiers échanges" ajoute l'expansion. "Les résultats du groupe ont été portés par le climat froid qui a régné dans l'hexagone et sur une partie de l'Europe" conclut l'article. Bref, pour EDF, tout baigne.

Les comptes d'EDF ne sont pas dans le rouge..

Ce n'était pourtant pas le sentiment que l'on pouvait avoir il y a trois semaines lorsque la Direction d'EDF avait annoncé les hausses vertigineuses qui vont plomber le budget des français. En réalité, les comptes d'EDF vont très bien.  Les actionnaires et les traders de tous poils ne s'y trompent pas d'ailleurs, pour preuve cette envolée en Bourse de 4%.

Autre raison de la bonne santé d'EDF, les investissements réalisés par l'opérateur. Pas les investissement dans l'entretien du réseau comme certains pourraient le penser et qui pour le coup auraient été plus que légitimes. Non, les investissements en termes d'acquisition en Bourse qui lui ont permis d'optimiser ses comptes comme l'indique le journaliste de l'Expansion. Bref, comme tous les anciens services publics aujourd'hui privatisés qui s'occupaient auparavant de ce à quoi ils étaient destinés pour l'intérêt de la nation , EDF s'occupe maintenant de son nouveau cœur de métier qui n'a plus grand chose à voir avec son ancienne activité. Ce nouveau cœur de métier c'est la Bourse et les profits des actionnaires qui sont au centre de leurs préoccupations. On voit ce que cela a donné avec France Télécom par exemple, devenu depuis Orange. C'est le même chemin qu'emprunte aujourd'hui EDF et c'est la raison pour laquelle les augmentations tarifaires vont continuer plein pot pour que les actionnaires puissent s'enrichir en toute impunité.

Tag(s) : #Economie

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :