Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

C'est Hervé Mariton député UMP et qui à ce titre bénéficiera d'une retraite de privilégié à faire baver de jalousie n'importe quel quidam qui présentait dernièrement les contres propositions  de son parti pour réformer le système de retraites. A la veille des propositions socialistes cela s'imposait certainement.

Cela n'étonnera personne que le parti de droite soit encore plus radical par rapport à ce dossier comme sur bien d'autres d'ailleurs. Le député de la Drôme propose de reporter l'âge de la retraite à 65 ans et le nombre d'années de cotisations à 44 ans (à l'horizon 2020) pour une pension pleine. Ce dernier affirme même dans le JDD (Lire ICI), comble de l'ironie, qu'il ne veut pas toucher au niveau des pensions, alors que dans les faits c'est exactement ce qui se produirait si l'on mettait en œuvre de telle mesures. Car qui pourrait atteindre les 44 années pleines de cotisation ? Certainement pas les femmes qui ont des carrières hachées et le plus souvent incomplètes, ni celles et ceux qui ont fait de longues études, ni ceux qui ont enchaîné des périodes d’activité et de chômage etc.. .

En réalité, celles et ceux qui réuniraient toutes les conditions pour être éligibles à une pension de retraite sans décote seraient certainement minoritaires avec de telles dispositions. Hervé Mariton, lui  n’aura pas besoin de beaucoup d’années de cotisations pour toucher sa généreuse retraite de député… La rigueur, c’est pas pour les élus.

Tag(s) : #Retraites

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :