Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Tout le monde à Montluçon connaissait la boucherie centrale de la rue Bretonie. Fut un temps ou la queue s'étendait loin à l'extérieur du commerce. C'est que les produits que l'on y trouvait étaient de qualité, et même si ce n'était pas à la portée de toutes les bourses, nombreux étaient les montluçonnais qui venaient se faire un petit plaisir une fois de temps en temps.

Sa très bonne réputation n'a pas suffit pour sauver la boucherie qui avait pourtant su se diversifier en élargissant ses offres (mariages, livraisons à domicile etc..). La crise de la vache folle a fait beaucoup de mal à la profession comme le souligne Jean Schmidt, l'ex patron de l'établissement dans l'édition de la Montagne du 14 août dernier (Lire LA). Cela leur a fait perdre presque 20% de leur chiffre d'affaire dans les premier temps et ils n'ont jamais pu revenir au niveau antérieur. Le développement des grandes surfaces a accéléré la chute, si bien que dans les derniers temps le patron a du remettre la main à la poche pour faire tourner l'affaire. Une situation évidemment pas très saine et qui ne pouvait durer, d'autant que les repreneurs ne se sont pas bousculé au portillon.

La fermeture de ce commerce s'ajoute à la longue liste des commerces qui ont fermé avant lui. Il y a peu de temps encore, j'évoquais la fermeture de la librairie "Mots et merveilles" au faubourg St Pierre (lire ICI). Déjà au mois d'avril dernier deux autres commerces avaient fermé rue de la Porte St Pierre (Lire LA). Le pressing Baléo et le magasin Lachimère.fr qui continue son activité sur internet. Et bien d'autres sont dans une situation difficile et tentent de survivre dans un environnement économique hostile.

Balléo et La Cilmère ont mis la clé sous la porte dès le mois d'avril dernier.

Pourtant, dans certains cas, des solutions existent. Pour exemple cette coopérative prénommée "Hop'La" qui regroupe une quinzaine de producteurs locaux en Alsace (Lire ICI). Ce concept en pleine expansion rencontre un succès grandissant et pourraient fort bien  s'adapter à notre ville pour peu que l'on mette les producteurs locaux et les commerçants de proximité autour de la même table afin de construire un projet original qui permettrait aux uns et eux eutres d'y trouver leur compte. S'adapter aux impératifs de modernité (nouvel espace de vente) tout en préservant et en mettant en valeur la qualité des produits et la proximité avec les producteurs locaux, est un projet ambitieux, mais qui en vaut le coup. Il est en tout cas impératif de tenter quelque chose, car l'on ne peut rester sans rien faire et regarder les commerces de notre centre ville fermer les uns après les autres.

La coopérative, un concept qui revient à la mode !

La boucherie de la rue Bretonie restera fermée
Tag(s) : #Montluçon

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :