Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

La direction de l'usine de Goodyear de l'Usine d’Amiens nord vient de rendre son arbitrage à propos de la possibilité d'un repreneur selon une info délivrée par La Tribune (Lire ICI). cette dernière prétend que les deux repreneurs (eux mêmes fabricants de pneumatiques) n'auraient pas donné suite à l'offre qu'ils avaient pourtant faite. par ailleurs les deux fond de pension n'auraient pas été retenus en raison du manque de sérieux de leur plan de reprise. Pour couronner le tout, la direction de l'entreprise estimerait que le projet de SCOP proposé par la CGT ne permettrait pas d'apporter une "solution au problème des pertes récurrentes de l'activité" (France Info LA). C'est donc une fin de non recevoir sur toute la ligne que la direction oppose à toutes les offres de reprise devant le comité d'entreprise, cette dernière préférant sans doute une liquidation pure et simple de l'activité. La CGT de Goodyear a réagi "Goodyear n'a vraiment pas pris très au sérieux notre projet" comme le rapporte le site de France Info (lire ICI)

De son coté, le gouvernement se contente pour le moment de demander à la direction de l'usine que celle ci procède à des reclassements exemplaires. une réaction de pure forme qui n'engage pas la direction comme chacun peut s'en douter puisqu'elle n'est assortie d'aucune décision contraignante de la part du gouvernement. Plusieurs ouvriers de cette usine sont actuellement poursuivi pour "violence contre les CRS". Des faits qui s'étaient produits durant des actions syndicales pour empêcher la fermeture de l'usine. Les patrons eux ne seront jamais poursuivis pour avoir supprimé 1 173 emplois. Une paille...De son côté, le Président Hollande et le gouvernement Ayrault refuse obstinément de faire ratifier la loi d'amnistie,pourtant déjà votée par le Sénat. Un comble !

Tag(s) : #Actualité sociale

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :