Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Le candidat du Front de Gauche ne sera pas au second tour des législatives dimanche prochain, même si avec 16, 18% des suffrages exprimés, il réalise un bon score. C’est pourtant
largement insuffisant pour franchir le cap du premier tour et briguer le mandat de député.

 Luc Bourduge n’a rien à se reprocher, pas plus que l’équipe de miltantEs bénévoles qui a travaillé d’arrache pied pour permettre au programme du Front de Gauche d’être mieux représenté à l’assemblée nationale. Pourtant, ce n’est pas un échec, car ce résultat est la preuve de l’enracinement des idées que nous portons dans la société. Les militantEs, femmes et hommes qui ont labouré le terrain durant cette campagne mesurent tout le travail qui reste à faire pour convaincre autour d’eux. D’autres combats les attendent, mais ils et elles y sont préparéEs.

 Le score du candidat du FN, illustre inconnu, qui a surtout brillé par le vide intersidéral de ses propositions doit aussi nous interpeller. Nous y voyons la preuve de l’immense danger qui se profile à l’horizon. Les idées de haine et de rejet progressent partout en France, mais aussi dans notre département. La preuve, s’il en faut, que le Front de Gauche a raison de s’inquiéter de la progression de ce parti et de lutter contre toutes les idées nauséabondes qu’il véhicule. Ce combat, nous le continuerons sans relâche.

Oui, la lutte continue ! A Montluçon, les militantEs des différentes familles politiques du Front de Gauche ont appris à travailler ensemble. Ce travail collectif doit continuer. Surtout, il ne faut pas croire qu’avec une majorité absolue à l’assemblée nationale, le gouvernement pourra nous imposer les plans d’austérité au prétexte de la « crise ». Nous avons déjà donné avec le gouvernement Sarkozy. Nous avons contribué à virer le Président des riches, ce n’est pas maintenant pour accepter le dictat des banques, comme l’Europe
veut l’imposer aux espagnols.

 C’est pourquoi, les syndicats doivent jouer pleinement leur rôle de corps intermédiaire, comme diraient certains, de contre pouvoir, comme diraient d’autres. On peut parier que dans ces combats, le Front de Gauche sera présent auprès d’eux, non pour se substituer à eux, mais pour les soutenir, comme il l’a toujours fait.

 Malheureusement, il est probable que la situation sociale continuera à se détériorer dans les mois qui viennent. Le PS ne propose pas de grandes réformes pour contre-carrer l’appétit des puissants. C’est la raison pour laquelle le Front de Gauche est appelé à revenir au centre de la scène politique, car les propositions qu’il avance sont justes et réalistes. Il faut maintenant convaincre une majorité de nos concitoyens que le programme du Front de Gauche, contient les propositions de bon sens pour rebâtir une véritable démocratie qui mettra au cœur de son projet « l’Humain d’abord ».

La lutte continue !
Tag(s) : #Montluçon

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :