Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Toute la presse en fait des gorges chaudes. Jean-Luc Mélenchon qui fait son entrée politique affirme dans le JDD que le gouvernement fait une politique de droite et que Manuel Valls chasse sur les terre du FN (Lire LA). Et tous relaient allègrement les réactions du PS qui se dit offusqué par une telle audace. Et pourtant, pourquoi l'être ?

Ce qu'a dit Jean-Luc Mélenchon est la stricte vérité et les quidams que nous sommes n'ont pas besoin de lui pour comprendre qu'un gouvernement qui dit amen à Angela Merkel, fait des cadeaux fiscaux aux patrons (le crédit impôts, l'ANI), laisse faire la destruction d'emplois sans broncher, 627 800 emplois détruits rien que pour le deuxième trimestre, soit 77 fois plus qu'au premier trimestre (lire encore ICI), qui augmente la TVA, laisse augmenter de 5% (avec 5% à venir pour l'année prochaine) l'électricité, qui s'apprête à nous imposer une contre réforme des retraites aussi terrible que la précédente, qui stigmatise les musulmans et pourchasse les Rroms etc... EST UN gouvernement de DROITE. Car ce sont les faits qui comptent, pas les rodomontades et les gesticulations de quelques agités qui voudraient nous faire prendre des vessies pour des lanternes. Ce faisant,oui, ce gouvernement est un pourvoyeur du FN et nous en aurons malheureusement la preuve lors des prochaines élections municipales et européennes. Disons le : c'est le gouvernement de François Hollande et Jean-Marc Ayrault qui sera responsable du score que fera le Front national dans les urnes en mars prochain.

Il faut maintenant que les militants du parti socialiste qui sont pour l'essentiel des militants honnêtes, comprennent que le PS n'est plus un parti de gauche. Qu'il ne peut plus le revendiquer sans faire sourire quand ce n'est tout simplement rire ou pleurer (c'est selon). Claude Batelone demande aux militants socialistes de se mobiliser (lire Libération ICI). Ils le feront peut être, mais beaucoup le feront dans la rue avec leurs syndicats contre la réforme des retraites qui se prépare pour cette rentrée maudite. Cette lutte sera emblématique à plus d'un titre. Et beaucoup ont maintenant conscience que de l'issue de celle ci dépendra leur futur.

Les journées d'été des partis vont maintenant se succéder. Les simples citoyens n'y seront pas. Ils ont toujours été tenus éloignés des petits fours et du champagne. Mais ils savent aussi faire la fête. Saucisses merguez...en occupant leurs usines !

Tag(s) : #Société

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :