Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Dans article publié dans le Monde des idée : http://www.lemonde.fr/idees/article/2010/07/03/halte-au-feu-par-simone-veil-et-michel-rocard_1382716_3232.html, Simone Veil et Michel Rocard se livrent à un exercice de morale républicaine pas piqué des hannetons. Ces donneurs de leçon de démocratie nous expliquent que "Rien n'est plus essentiel que de favoriser le dialogue entre tous ceux qui, de droite, de gauche ou du centre, ont en charge l'intérêt public". Plus loin, ils nous rappellent, tels des sages descendus de l'Olympe, le sens du mot République : "N'oublions pas que le mot "république" vient de la res publica latine, la "chose publique", qui désigne l'intérêt général et le fonde en principe supérieur à tous les autres.".

Fort de café ces deux là, qui pètent dans la soie et nous appellent à plus de retenue pendant que tous ces élus se servent à la louche dans le pot de confiture et imposent aux citoyens des contre réformes sans précédent alors même que la richesse globale ne cesse d'augmenter. Alors que justement, ces politiques n'ont rien à faire de "la chose publique". Il suffit de regarder dans la presse. Entre les scandales de logements de fonction, de cigares payés par le contribuable, d'emplois fictifs, de relations interlopes avec les plus riches, on est bien loin de "La chose publique".

Comment peut-on parler de débat démocratique d'ailleurs lorsque le gouvernement s'offre pour 7 millions d'Euros de la publicité dans presque tous les médias, aux frais de celles et ceux qu'il dépouille, pour convaincre les français du bien fondé de la contre réforme des retraites ? On est là dans ce qu'il y a de plus éloigné du débat : La propagande, qui se pratique soit en temps de guerre, soit sous les régimes fascistes et staliniens. Le contraire du débat démocratique !

En bref, ils pillent les peuples et nous demande plus de retenue. Rigolos va !

Les bourgeois s'offusquent !
Tag(s) : #Billet d'humeur

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :