Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

L’amendement Courson portant sur la fiscalisation des frais des députés a été rejeté par la commission des finances de l’assemblée nationale. Cette enveloppe de 6 500 euros versée mensuellement à chaque député peut-être utilisée par ces derniers comme bon leur semble et sans aucun contrôle démocratique. C’est évidemment scandaleux, surtout dans la période que le pays traverse. Rappelons tout de même au passage que Médiapart avait révélé que le député Pascal Terrasse avait utilisé cette enveloppe pour s’offrir des vacances en Egypte et en Grèce avec toute sa famille, comme le révélait Médiapart au mois de mai dernier ICI et en PDF :

 fichier pdf TerrasseMédiapartMai2012

En refusant tout contrôle démocratique sur l’utilisation d’une enveloppe attribuée pour les frais dans l’exercice de leur mandat, les députés ont manqué en bonne occasion de mettre en pratique leurs promesses sur la République exemplaire. Du coup, Atlantico, journal de la toile plutôt classé à droite ne se prive pas pour leur faire la morale avec des arguments difficilement contestables (voir LA) . Voici comment les élus mènent grand train alors que dans le même temps les entreprises jettent les salariés à la rue. Il faut mettre fin à ce système et aller vers une sixième république avec un contrôle permanent des élus et possibilité de les démettre à tout moment de leur mandat.

Tag(s) : #Assemblée nationale

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :