Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

En quelques mois le prix du blé a augmenté de 40 % et celui du mais de 60%. Une flambée des prix qui sera fatale pour de nombreuse populations dans le monde qui ne pourront pas absorber une telle explosion de coût...

 Pourtant, une grande partie des récoltes ont déjà été vendues par anticipation l'année d'avant, dans une période ou les prix étaient beaucoup moins élevée qu'aujourd'hui. la différence ira comme d'habitude dans la poche des spéculateurs qui profitent des bouleversements climatiques pour engranger de nouveaux profits. La dernière crise alimentaire qui avait été provoquée par les spéculateurs dans la période 2007/2008 avait provoqué des émeutes de la faim dans une quarantaine de pays dans le monde.

Entre temps la crise mondiale s'est approfondie. On peut donc craindre une crise alimentaire de grande ampleur dans les mois qui viennent. Tous les économistes le savent, les chefs d'Etats des grandes puissances aussi. Mais rien n'est fait pour l'endiguer. Il suffirait pourtant d'interdire toute forme de spéculation sur les produits alimentaires. C'est parfaitement possible et ce n'est que question de volonté politique.

A lire absolument, la très bonne enquête réalisé par l'humanité ICI, qui révèle l'énorme racket des fonds spéculatifs sur l'alimentation.

Les sources : Le croquis N° 1 est tiré d'un article du site "Chronique Agora" que vous pouvez aller consulter ICI. Et le croquis N°2 est tiré d'un article du Point que vous pouvez aller consulter LA.

 

Tag(s) : #Economie

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :