Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Une cinquantaine de salariés d'un centre de stockage de produits, dont certains sont classés SEVESO, sont retranchés, car ils refusent d'être traités comme des chiens. Le groupe MGF, groupe G7 (Les taxi parisiens) détenus par Nicolas Rousselet, le fils d'André Rousselet, ancien directeur de cabinet de François Mitterrand avait filialisé plusieurs parties du groupe le 1er Avril dernier, afin disait-il de les rendre plus saines et mieux gérées. Le résultat, une liquidation judiciaire prononcée ces jours ci en urgence, car le PDG prétend ne pas avoir l'argent pour payer les salaires. Mais les salariés ne sont pas dupes et rappellent à la presse que le groupe G7 a réalisé un bénéfice confortable en 2011 de 18 millions d'euros. Mais voila, en filialisant plusieurs sociétés, dont celle-ci qui est aujourd'hui en faillite, la direction de MGF a aussi séparé les comptes. Résultat des courses, des salariés floués et sur le carreau, mais très remontés contre Nicolas Rousselet. Toute la presse insiste sur le fait que "les salariés menacent de tout faire péter". Il est vrai que ce genre de titre est vendeur. mais le fond de l'affaire est bien plus important car il soulève une vrai question : "Comment est-il possible qu'un groupe puisse échapper au paiement des salaires de ses ouvriers simplement en filialisant une partie de sa sociétés ?" La aussi, il faut une loi pour déterminer les vraies responsabilités et faire payer les vrais responsables. Solidarité avec les salariés en lutte !

L'article du Nouvel Observateur LA et l'article de Médiapart ICI ou ci dessous :

fichier pdf Orchies28juillet2012

Voir les salariés en lutte :

Tag(s) : #Vidéos

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :