Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

 

La ligne de chemin de fer de Montluçon à Bourges ne peut plus être entretenue. L’État, qui se désengage des « petites lignes », nommées par leurs défenseurs « Lignes de Proximité » a cédé cette ligne à la Région Centre-Val-de-Loire  et celle-ci n’a pas du tout les moyens de la remettre à niveau pour y faire circuler des trains en toute sécurité. Les trains entre Montluçon et Bourges, c’est donc bientôt fini.

Pour assurer la continuation de la mobilité des populations de Montluçon et des autres villes du Val de Cher, il devenait indispensable d'anticiper cette situation. Ainsi, un service de « Vélos-rail » va voir le jour et sera prochainement instauré sur cette liaison.

La Région concernée a déjà (discrètement) lancé un appel d’offres pour attribuer en concession ce service, indispensable à la mobilité voulue par la Ministre des Transports dans le cadre des « Assises de la Mobilité ».

L’exploitant devra assurer l’entretien du matériel, définir un tarif abordable pour la clientèle et sera responsable de la circulation des escouades de « Vélos-rail » en toute sécurité. Une signalisation identique à la signalisation routière sera mise en place pour ne pas déboussoler cette clientèle, à laquelle un permis de conduire routier sera cependant demandé pour s’assurer qu’elle connaît la signalisation.

La voie, si elle ne peut plus supporter des trains du fait de se vétusté, pourra aisément permettre à des « Vélos-rail », beaucoup plus légers d'y circuler en toute sécurité, et certains pourront même être équipés  d'un moteur thermique ou électrique en auxiliaire moyennant un surplus.

Escouade de vélo-rail

Une voie parallèle à la ligne électrifiée à proximité de la gare de Bourges permettra de joindre cette gare sans empiéter sur les voies de la SNCF, et de nombreux nœuds ferroviaires entre Bourges et Montluçon permettront les croisements des escouades de « Vélos-rail », puisque les circulations se feront par groupes d’une douzaine d’éléments au maximum.

Cette disposition permettra aux personnes fatiguées par le pédalage de se faire aider par les autres membres de l’escouade. Aussi, ces « escouades » devront-elles rouler, les éléments attelés entre elles par un système de barres pour atteler et dételer aisément. Le matériel pourra faire fonctionner les passages à niveau, identiquement aux trains actuels et ainsi assurer la sécurité des circulations.

Mais l'aspect pratique n'est pas le seul pris en compte. Le trajet entre Montluçon et Bouges offre aussi de larges possibilités pour développer le tourisme entre les deux villes. Un modèle grand tourisme pourrait donc être proposé. Objectif : relancer l'activité économique de proximité sur le trajet emprunté. Mais le volet de ce projet prendra plus de temps à mettre en place, car la chambre de commerce et d'industrie (CCI) devra réaliser au préalable une étude de marché afin de vérifier le potentiel commercial de celui-ci.

Un modèle grand tourisme est aussi à l'étude

Bien sûr, les futurs usagers devront envisager une remise en forme avant de s'essayer à ce nouveau mode de transport. La vente des vélos d'appartement devrait probablement décoller et déjà, certains magasins envisagent d'augmenter leurs commandes afin de faire face à la demande. Alors n'hésitez plus, dès maintenant commandez le modèle de votre choix afin de parfaire votre condition physique. 

 

 

 

 

 

 

 

Tag(s) : #Montluçon

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :