Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

La liquidation judiciaire du groupe Transcom a été prononcée ce jour par le tribunal de Versailles. Trois sites, dont Montluçon, sont concernés par la fermeture (Les deux autres site étant Raon-l’Étape et Soissons). Daniel Duglery, Maire de Montluçon qui semble être déjà en campagne pour sa propre succession à la Mairie accompagnait les salariés et avait même fait affrété un car pour transporter une vingtaine d'entre eux au le tribunal (voir l'édition de la Montagne ICI). Ce dernier promet qu'une solution de reprise par SATEL est possible sans pour autant donner plus de précisions.

au même moment, les ouvriers de chez DMI découvraient les 138 noms de celles et ceux qui sont licenciés. Deux plans sociaux dans la même journée, c'est un coup sévère pour une petite ville comme Montluçon et pour son agglomération. Ici aussi la crise produit des dégâts considérables et ce n'est pas la gesticulation des élus devant les média qui pourra y remédier. Quel avenir pour notre ville ? La question est dans tous les esprits. Car depuis la période faste des années 70 la ville a perdu beaucoup de sa population. Dans les années 80 nous comptions encore 58 000 habitants environ. Aujourd'hui, il n'en reste plus que 38 000 et chaque année le différentiel entre les décès et les naissances qui est de 300 n'est pas compensé. Inexorablement Montluçon s'enfonce dans le déclin et perd son dynamisme. Qu'il est loin le temps le temps ou le Maire nous promettait monts et merveille grâce à son carnet d'adresses (souvenez-vous de l'usine d’aluminium qui devait s'installer et que l'on a jamais vu venir). Selon lui, c'était la municipalité communiste qui faisait fuir les entrepreneurs. Après deux mandats à la tête de la Mairie, il est temps de faire les comptes et même si la crise est passée par là, on ne peut pas dire que le bilan soit glorieux ! y compris pour les commerçants qui espéraient beaucoup en lui et dont la fronde n'aura échappé à personne.

A une an des prochaines élections municipales les partis se mettent en ordre de bataille. Combien y aura t-il de listes et surtout quelles seront les priorités de ces dernières ? Une chose est certaine, la prochaine campagne s'annonce compliquée pour tous les prétendants et la grande menace qui se profile déjà à l'horizon sera sans aucun doute l'abstention.

Liquidation judiciaire de Transcom et licenciements à DMI
Tag(s) : #Montluçon

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :