Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Avec plus d'une heure de retard, la commission électorale nationale a proclamé la victoire de Nicolas Maduro avec une courte avance, 50, 66% contre 49, 07 à son adversaire Henrique Capriles. Mais déjà, la droite conteste ce résultat et affirme que plus de 4 500 incidents ont été enregistrés durant le vote. Aussitôt, Nicolas Maduro a demandé à la commission électorale d'effectuer un audit et a appelé au calme comme l'indique l'Humanité ce matin (lire ICI). Le leader de la droite refuse quant à lui de reconnaitre le résultat de l'élection tant d'un recomptage complet de élection n'aura pas été effectué selon Libération (lire LA) et affirme que le nouveau président est encore plus illégitime après l'élection qu'avant, Site de France Info (ICI). Une période d'incertitude s'ouvre à nouveau au Vénezuela comme après chaque victoire de la Gauche, la droite conteste systématiquement les résultats. Les prochains jours vont être décisifs, car l'ont peut craindre que la coalition qui va de la droite au centre gauche tente de déstabiliser le régime en multipliant les réclamations et les contestations. Hentique capriles demande en effet que les bulletins soient recomptés un par un comme le rapporte Le Monde (Lire encore ICI).

Tag(s) : #Venezuella

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :