Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Pendant que la plupart des médias se concentrent sur l'affaire Guéant qui s'ajoute aux nombreux scandales cette Vem république agonisante, la Ministres de la santé et des affaires sociales, Marisol Touraine vient d'accorder un interview l'organe de presse proche de sa sensibilité, pour préparer les esprits à une nouvelle réforme des retraites qui pourrait intervenir avant la fin de cette année. Cet interview réalisé par le Figaro n'est accessible que pour les abonnés, c'est pourquoi je ne donne le lien. Mais du coup, d'autres médias commencent à l'évoquer. C'est le cas du JDD (lire ICI) mais aussi de Libération (lire LA) ou le Nouvel Observateur (Lire encore ICI).

Dans cet entretien, la ministre dont le patrimoine lui permet d'émarger au club très fermé de ceux qui doivent s'acquitter de l'impôt sur la fortune, indique "qu'un effort sera nécessaire, auquel devront participer tous les Français".  Gonflé de la part de quelqu'un de fortuné qui n'aura aucun effort à fournir compte tenu du patrimoine dont elle dispose. Mais ça, bien sur, la presse ne le dira pas...La Ministre indique aussi quelle piste semble prioritaire dans la réflexion du gouvernement : "vu l'augmentation de la durée de vie, elle doit tenir compte des réalités des carrières". En clair cela signifie que le gouvernement pourrait réfléchir à un nouvel allongement de la durée de cotisation du régime des retraites.

François hollande et s'inscrit donc dans la continuité des politiques menées par la droite avant lui. Une politique qui consiste à épargner les plus riches et faire porter les efforts sur le plus grand nombre déjà étranglé par les réformes précédentes. De fait, ce gouvernement s'apprête  à franchir une étape supérieure dans la trahison des idéaux de gauche dont ils se sont toujours réclamé avant d'accéder au pouvoir. Un camarade d'AC (Agir ensemble contre le Chômage) de Montluçon avait eu cette phrase terrible dans un débat avec un responsable du PS alors que ces derniers étaient dans l'opposition : "Vous êtes de formidables humanistes quand vous êtes dans l'opposition, c'est quand vous êtes au pouvoir que ça se gâte". Une fois de plus, cette analyse se vérifie...

Tag(s) : #Retraites

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :