Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Je ne suis pas le seul a être scandalisé par le contrôle et l'instrumentalisation des médias par le pouvoir de la finance et particulièrement en France. L'affaire Tapi est d'ailleurs là pour nous le rappeler. L'information est totalement idéologisée, mais en plus elle est filtrée et hiérarchisée de sorte d'en atténuer certains aspects et monter en épingle certains autres ou simplement pour en masquer. Un petit exemple ce matin dans la presse. Nous apprenons au détour d'un article du Parisien (lire

ICI) que Laurent Fabius s'était rendu en Bolivie des 21 au 26 février dernier. Pourtant à l'époque, il n'y a pas eu une seule ligne dans la presse pour relater cet évènement et nous ne savons toujours pas ce qu'il allait y faire. Si la presse nous en parle aujourd'hui (et encore pas toute) c'est en raison de la visite du Président de la Bolivie, Evo Moralès en France. Est-ce un oubli ou bien la presse considèrait-elle que cet évènement était un non évènement ? Nul ne le sait. Toujours est-il que cette information n'a tout simplement pas été traité, à part peut être dans des revues très spécialisées et peu accessibles au grand public (vous et moi). Il est vrai que notre gouvernement est surtout intéressé à développer des relations commerciales et pas forcément des relations de coopération. Dommage, pour une fois que la France s'intéresse à un pays réellement démocratique et progressiste, on aurait bien aimé le savoir. Mais d'une manière générale les grands médias classiques n'ont ont pas grand chose à faire.

Nous savons aussi maintenant que les socialistes toujours promptes à prendre leurs distances avec les régimes d'Amérique latine, sont moins frileux pour les échanges commerciaux, car on peut largement supposer que la visite de Laurent Fabius en Bolivie avait pour but de préparer celle du Président bolivien en France afin de lui vendre nos Airbus...

Ah, au fait, saviez vous que c'est en Bolivie précisément que le gouvernement a décidé de raccourcir l'age de la retraite à 58 ans ? Oui, vous avez bien lu. Dans un pays beaucoup moins riche que le nôtre, il se trouve qu'un gouvernement progressiste a trouvé les moyens financiers pour rendre ce progrès social possible. Chez nous, ils sont en train d'étudier une nouvelle réforme qui pourrait intégrer un allongement de l'age de la retraite à 65 ans, alors que notre système de retraite est déjà réputé pour être un des moins favorable d'Europe. Puisque nous recherchons continuellement ce qui fonctionne mieux dans les autres, c'est le moment d'envoyer une délégation en Bolivie pour savoir comment ils procèdent pour financer un tel progrès social. Avec 5 millions de chômeurs en France cela libérerait de la place pour les jeunes qui ne demandent qu'à travailler et cela permettrait aux anciens de profiter enfin de la vie après avoir travaillé durant de longues années.

Tag(s) : #Billet d'humeur

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :