Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Le ministre des finance vient d'annoncer que le gouvernement renonçait à présenter une loi pour réguler les rémunérations des patrons du privé et ne fera rien non plus pour intervenir sur les salaires des patrons des entreprises dans lesquelles l’État a une participation (lire ICI l'article de l'Expansion). C'est une nouvelle reculade et surtout une nouvelle trahison par rapport aux promesses de campagne. Le fun dans l'histoire, c'est que Pierre Moscovici compte sur la sagesse des patrons pour faire le travail. Risible...Comme dit Martine Orange dans Médiapart aujourd'hui "Autant enfermer un alcoolique dans une cave à vin et lui demander de ne plus boire". La gauche du PS se dit ulcérée par ce nouveau rebondissement. Surtout, il se produit au lendemain des louanges appuyées que Hollande a adressé à Gérhard Schröder à Leipsig en présence de ce dernier. Ainsi, ne reste-il plus des promesses de campagne qu'une vaste ruine d'un programme tout en mensonges. Pourtant et malgré ces tromperies, il ne sera pas possible de demander un référendum révocatoire comme cela devrait être possible dans pareil cas. C'est ce que pourrait proposer la 6em république. C'est en tout cas ce que demandent le Front de Gauche afin de conserver un minimum de contrôle sur les élus. Les prochaines élections auront lieu en Mars prochain et il y a gros à parier que François Hollande et la frange la plus dure de sa majorité espère bien que les français auront oublié d'ici là. Mais il n'est pas certain, que vu l'ampleur des trahisons les français oublient aussi facilement.

Voir ci dessous l'explication sulfureuse que nous donne le ministre des finances à propos de sa décision :

Tag(s) : #Vidéos

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :