Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Parlement européen/

L’immunité dont bénéficient les élus européens, mais aussi bien d’autres élus en France, est privilège démesuré qui protège ces derniers au prétexte justement qu’ils sont élus. C’est à dire qu’ils deviennent des citoyens au dessus des autres car qu’ils ne sont protégés par leur statut d’élu. C’était le cas par exemple de Marine Le Pen qui assimile les prières de rue (seulement celles des musulmans) à l’occupation d’une armée. De la sorte, elle laisse à croire que les musulmans sont des ennemis qui occupent notre pays. Bien sur, Marine Le Pen ne se prive pas de dire qu’elle dit tout haut ce que certains français pensent tout bas.

D’abord, disons-le, ce ne sont que quelques français et ils ne font pas honneur à leur pays. Car la France est avant tout un pays de brassage des cultures. Ensuite, il faut dire pour quelle raison ces français ne disent pas tout au haut ce qu’ils pensent tout bas : C’est que ce qu’ils pensent tout bas est tellement indigne qu’ils ont honte de le dire tout haut et ils en sont conscients. Ce sont ces verrous de la morale, dictés par le peu de conscience qui leur reste que Marine Le Pen et son père avant elle tentent de faire sauter. Et parfois, ils y arrivent en banalisant le racisme et la xénophobie. C’est pour cela que la justice a convoqué Marine Le Pen. Voici les propos qui valent aujourd’hui à la chef supême du FN de répondre devant la justice de son pays : « Je suis désolée, mais pour ceux qui aiment beaucoup parler de la Seconde guerre mondiale, s’il s’agit de parler d’occupation, on pourrait en parler, pour le coup, parce que ça c’est une occupation du territoire…C’est une occupation de pans du territoire, des quartiers dans lesquels la loi religieuse s’applique, c’est une occupation. Certes il n’y a pas de blindés, il n’y a pas de soldats, mais c’est une occupation tout de même et elle pèse sur les habitants ».

Certes, la France est un pays de liberté d’expression. Mais cela ne veut pas dire que tout le monde a le droit de déverser sa haine à tout propos au travers de la négation des autres. Que l’on comprenne bien que Marine Le Pen n’a rien contre les prières des rues. La preuve elle ne condamnera jamais les prières de rue des ultra catholiques devant les centre IVG. Ces individus qui harcèlent les femmes enceintes qui ont décidé d’avorter. Elle en a après les prières de rue des musulmans en s’opposant dans le même temps à toute construction de mosquées, alors que si les musulmans font leurs prières dans les rues, c’est qu’ils n’ont pas de mosquée pour les faire. Ce n’est donc contre les prières dans les rues que Marine Le Pen en a, mais bien contre les musulmans qu’elle veut priver de leur liberté de conscience.

Cela nous renvoie au véritable projet politique du Front national. Une croisade anti musulmans sous tendue par une phobie anti arabe. Bien sur, le Front national ne dit pas cela car ils seraient sur d’être condamnés. C’est la raison pour laquelle ils le disent de manière détournée en mettant en cause les musulmans à tous propos (prières de rue, viande hallal, foulard) en prétendant qu’ils ne sont pas racistes. La belle affaire, mais qui peut les croire…

Tag(s) : #National

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :