Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Christian Bourquin, Président socialiste de la région Languedoc Roussillon n'est pas un pingre. Il vient d'adresser un chèque de 150 euros à l'UMP afin de l'aider à surmonter la mauvaise passe financière que ces derniers traversent. Vous avez bien entendu. C'est le Huffington Post qui révèle cette information (Lire ICI).

Si Christian Bourquin a agit ainsi, c'est au non "du pluralisme démocratique" comme il se plait à le dire. Il faut croire que l'alternance au pouvoir des deux partis majoritaires crée visiblement des liens forts entre les élus. Et ces deux là, ne s'estiment pas si éloignés que ça puisqu'ils se soutiennent mutuellement. L'histoire ne dit pas ce que ses "homologues" de l'UMP lui ont répondu. Mais ce geste n'est pas entièrement gratuit. L'élu socialiste appelle l'UMP à faire montre d'esprit républicain lors des municipales de 2014 car ce dernier est inquiet du score du Front national. le message est donc clair : Comme les socialistes ne comptent plus sur le vote des ouvriers et des salariés pour les sortir du pétrin, ils sollicitent clairement les suffrages des électeurs de droite au nom des valeurs républicaines qu'ils auraient en partage. Manière de rejeter toutes les autres sensibilités politiques dans une une espèce d'illégitimité démocratique. A ce stade, on pourrait presque leur suggérer de fusionner comme l'ont fait Publicis et Omnicom. C'est très à la mode en ce moment et comme en plus l'UMP et le PS se comportent comme des multinationales classiques, cela n'étonnerait personne.

Tag(s) : #National

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :